En ce moment
 
 

Mouvement de contestation à Hong Kong - La police arrête 29 personnes après des affrontements

Mouvement de contestation à Hong Kong - La police arrête 29 personnes après des affrontements
Chine

(Belga) La police de Hong Kong a arrêté 29 manifestants samedi soir après qu'une marche pacifique a viré en affrontements violents. La ville entame sa douzième semaine de manifestations anti-gouvernementales.

La police a procédé à ces arrestations lorsque des militants ont commencé à dresser des barricades à proximité d'un poste de police situé dans le quartier industriel de Kowloon (est). Des agents ont été la cible de jets de pierre et de projectiles enflammés. Les affrontements ont continué alors que les manifestants se retiraient dans des quartiers résidentiels. La police a déployé une centaine d'hommes pour maîtriser la situation dans cette zone. Des heurts étaient encore observés jusqu'à minuit (18H00 HB) aux abords de Kowloon. Ces violences contrastaient avec l'ambiance du week-end dernier qui a vu 1,7 million de personnes marcher pacifiquement contre le gouvernement. C'était alors le premier week-end sans tir de gaz lacrymogènes depuis plusieurs semaines. La contestation a débuté le 9 juin à Hong Kong contre un projet de loi de l'exécutif hongkongais pro-Pékin qui voulait autoriser les extraditions vers la Chine, qui a un système judiciaire distinct. La dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, a fait savoir plus tôt dans la semaine qu'elle était ouverte à l'idée de créer une "plateforme de dialogue" avec les protestataires, sans toutefois donner des détails pratiques. Elle a rencontré plusieurs personnes, leaders économiques et politiques, pour discuter de la manière d'aborder ce dialogue au siège du gouvernement. Les manifestations devaient se poursuivre dimanche où une seconde marche dans Kowloon a été approuvée en dernière minute par la police. (Belga)

Vos commentaires