En ce moment
 

Nettoyage ethnique en Birmanie: pour l'ONU, Suu Kyi aurait dû démissionner

(Belga) La Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi, à la tête du gouvernement civil birman, aurait dû démissionner en signe de protestation contre le nettoyage ethnique des Rohingyas musulmans par l'armée, a critiqué jeudi le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein.

"Elle aurait pu ne rien dire, ou encore mieux, démissionner", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein dans un entretien à la BBC. Aung San Suu Kyi a en effet défendu depuis plus d'un an l'armée birmane dans cette crise et dénoncé un "iceberg de désinformation" dans les médias internationaux sur le sujet. La Birmanie a rejeté mercredi le rapport des enquêteurs de l'ONU accusant son armée de "génocide" à l'encontre des musulmans rohingyas, défiant la communauté internationale au lendemain d'une réunion du Conseil de sécurité. (Belga)

Vos commentaires