En ce moment
 

Neuf Israéliens morts à la suite d'une crue

Neuf Israéliens morts à la suite d'une crue
Les services de secours israéliens en action après une crue brutale qui a coûté la vie à neuf personnes, près d'Arava dans le sud d'Israël, le 26 avril 2018Menahem KAHANA
ISRAEL

Neuf jeunes garçons et filles israéliens emportés jeudi par une crue brutale lors d'une excursion au sud de la mer Morte sont décédés, a annoncé le service de secours Maguen David Adom (MDA).

Des opérations de recherches se poursuivent pour tenter de retrouver une jeune femme portée disparue, ont ajouté les médias israéliens. Le groupe participait à un programme de préparation au service militaire.

Les faits se sont produits dans un environnement climatique exceptionnel aux portes du désert, où les précipitations peuvent provoquer en quelques minutes une montée des eaux extrêmement dangereuse, notamment dans les gorges.

Une porte-parole de la police, Merav Lapidot, a affirmé à la télévision israélienne que "les consignes pour éviter ce genre de drame (n'avaient) pas été respectées".

Une fois l'alerte donnée, une vaste opération de sauvetage a été déclenchée, impliquant des hélicoptères, des unités de la police et de l'armée et les secours.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé suivre les opérations.

"Je soutiens les efforts des équipes de sauvetage qui font tout pour sauver des vies et retrouver les disparus et nous prions tous pour recevoir de bonnes nouvelles", a-t-il dit selon un communiqué de son bureau.

Le président Reuven Rivlin a lancé sur Twitter un appel aux Israéliens "à respecter les instructions de la police".

"Nos pensées vont vers nos frères, nos enfants et ceux qui nous sont chers et qui vivent des heures dramatiques", a-t-il ajouté.

Israël est le théâtre depuis mercredi de précipitations exceptionnelles pour cette période de l'année.

La montée des eaux a causé mercredi la mort d'un adolescent bédouin dans le sud d'Israël et d'une Palestinienne de 17 ans en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par l'Etat hébreu.

Jeudi soir, un autobus a été renversé par une autre crue brutale sur une route dans le sud du pays, sans faire de victime, a annoncé la police.

A Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville sainte, un pan du mur de séparation en béton de plus de trois de mètres de haut construit par Israël s'est effondré dans le secteur situé entre le camp de réfugiés palestiniens de Chouafat et le quartier de colonisation israélien de Pisgat Zeev sous l'effet de très fortes averses, a constaté un photographe de l'AFP.

Vos commentaires