New York: arrestation de 2 hommes accusés de fabriquer des bombes

New York: arrestation de 2 hommes accusés de fabriquer des bombes
Le maire de New York, Bill de Blasio, a indiqué qu'il n'y avait pas de "menace imminente", mais que l'enquête avait "probablement sauvé beaucoup, beaucoup de vies".Jewel SAMAD

Deux frères jumeaux ont été arrêtés jeudi à New York après que la police eut trouvé quelque 15 kilos de substances explosives dans leur appartement, le maire de New York affirmant que leur arrestation avait "probablement sauvé beaucoup de vies".

Selon le bureau du procureur fédéral de Manhattan, les enquêteurs se sont intéressés à l'un des frères, Christian Toro, un enseignant de 27 ans, après que son lycée eut été visé par une alerte à la bombe en décembre.

Fin janvier, l'enseignant a démissionné, et son frère jumeau Tyler Toro a rapporté à l'établissement l'ordinateur portable qui appartenait à l'école, dans lequel ont été retrouvées des instructions sur la fabrication d'explosifs.

Après enquête de la police new-yorkaise et du FBI, au moins deux élèves ont indiqué avoir été payés par Christian Toro pour stocker de la poudre explosive prélevée sur des feux d'artifice, selon le procureur.

Jeudi, la police a perquisitionné l'appartement que partageaient les deux frères dans le Bronx, inconnus jusqu'ici des services de police.

Elle y a trouvé quelque 15 kilos de substances potentiellement explosives, a indiqué John Miller, responsable anti-terroriste au sein de la police new-yorkaise.

Elle a aussi trouvé un carnet au nom de Tyler Toro où figuraient des phrases potentiellement menaçantes, comme "A la pleine lune, les petits connaîtront la terreur", et des références à une "Opération Flash", selon John Miller.

La police n'a pas donné plus de détails ni de motifs possibles pour ces agissements.

Si le maire de New York, Bill de Blasio, a indiqué qu'il n'y avait pas de "menace imminente", il a néanmoins affirmé que l'enquête avait "probablement sauvé beaucoup, beaucoup de vies".

Les deux frères ont été inculpés de fabrication illégale d'engin destructeur, un délit qui pourrait leur valoir 10 ans de prison en cas de condamnation.

Christian Toro a aussi été inculpé de distribution de substances explosives à des mineurs, un délit également passible de 10 ans.

L'annonce de ces arrestations intervient alors que New York a connu trois attentats depuis 18 mois.

Celui de septembre 2016, à Chelsea, comme celui de Times Square le 11 décembre dernier, n'ont par chance fait que des blessés légers. Mais le 31 octobre, un Ouzbek, Sayfullo Saipov, qui avait prêté allégeance au groupe Etat islamique, a fait huit morts et 12 blessés en fauchant avec sa camionnette piétons et cyclistes sur une promenade du sud de Manhattan.

Vos commentaires