Nicaragua: attaque policière contre une université, selon des étudiants

(Belga) Les forces de l'ordre et paramilitaires du Nicaragua ont lancé une attaque samedi contre des étudiants retranchés dans les locaux d'une université au sud-ouest de Managua, qui protestent contre le gouvernement du président Daniel Ortega, selon le témoignage de ces étudiants confirmé par des défenseurs des droits de l'homme.

"Ils nous attaquent depuis une heure du matin. (...) Il y a aussi des franc-tireurs, nous sommes sur les barricades. (...) Nous avons 14 blessés et deux morts", a témoigné un jeune, le visage masqué par un foulard, dans une transmission en direct sur Facebook, où on le voit dans une tranchée avec d'autres jeunes tandis que l'on entend des tirs. Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme, sans confirmer les morts et les blessés, ont dénoncé des attaques menées à l'Université nationale autonome du Nicaragua (UNAN) et dans plusieurs quartiers de l'est de Managua, accusant le gouvernement de réprimer violemment les manifestations. "Le gouvernement d'Ortega continue de réprimer et d'assassiner des jeunes", a écrit sur Twitter le Centre nicaraguayen des droits de l'homme (CENIDH). La Conférence épiscopale du Nicaragua (CNE) a annoncé l'envoi d'une délégation de prêtres pour évaluer la situation. La vague de contestation lancée il y a deux mois pour exiger le départ du président Daniel Ortega et de sa femme Rosario Murillo, vice-présidente, a fait au moins 212 morts, a annoncé vendredi la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH). (Belga)

Vos commentaires