En ce moment
 
 

Nouvelle manifestation de masse pacifique à Hong Kong

Nouvelle manifestation de masse pacifique à Hong Kong
Chine

(Belga) La foule a commencé dimanche à se masser dans un grand parc au coeur de Hong Kong afin de réaffirmer son soutien à la mobilisation pro-démocratique sans précédent dans l'ex-colonie britannique, en dépit des violences et des menaces d'intervention de Pékin.

L'appel à un rassemblement "rationnel et non-violent", dimanche, a été lancé par le Front civil des droits de l'Homme (FCDH), l'organisation non violente qui était à l'origine des manifestations géantes de juin et juillet auxquelles avaient pris part des centaines de milliers de personnes. "Nous espérons un nombre énorme de participants (...). Nous voulons montrer au monde entier que les Hongkongais sont pacifistes", a déclaré Bonnie Leung, une porte-parole du FCDH. Le Parc Victoria, proche du quartier très commerçant de Causeway Bay, est de longue date emblématique de la contestation à Hong Kong. La région semi-autonome traverse depuis début juin sa crise la plus grave depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, avec des manifestations et des actions quasi quotidiennes pour demander, notamment, le suffrage universel. Mais la mobilisation a été émaillées de violences entre radicaux et forces de l'ordre, ce qui a entraîné des avertissements de plus en plus cinglants du pouvoir central chinois, qui a assimilé les manifestants à des "terroristes" et menacé d'intervenir dans le territoire. Dix semaines après la première manifestation du 9 juin, le mouvement n'a presque rien obtenu de l'exécutif hongkongais pro-Pékin. Et cette semaine a été marquée par une mobilisation hors norme à l'aéroport qui a cependant dégénéré. La police a donné son feu vert au rassemblement de dimanche mais a interdit aux manifestants de défiler dans la rue. Ce genre d'interdiction a presque systématiquement été ignoré ces dernières semaines, donnant lieu à des heurts avec les forces de l'ordre. "La marche de dimanche devrait encore rassembler un million de personnes. Le peuple hongkongais ne peut pas être battu", avait déclaré sur Facebook la députée prodémocratie Claudia Mo. (Belga)

Vos commentaires