En ce moment
 
 

Nucléaire : nouvelle réduction des engagements iraniens "aujourd'hui ou demain" (Rohani)

Nucléaire : nouvelle réduction des engagements iraniens
Photo fournie par la présidence iranienne le 4 septembre 2019, montrant le président Hassan Rohani (2-G) en Conseil des minitres à TéhéranSTRINGER

L'Iran va annoncer "aujourd'hui ou demain" une nouvelle réduction des engagements qu'il a pris devant la communauté internationale en matière de nucléaire, a déclaré mercredi le président iranien Hassan Rohani.

Jugeant que les efforts diplomatiques menés par la France pour tenter d'éviter ces nouvelles mesures iraniennes avaient peu de chance d'aboutir avant la date butoir fixée par Téhéran, M. Rohani a déclaré en conseil des ministres que cette annonce porterait sur les "détails" de la "troisième phase" de la stratégie iranienne de réduction de ces engagements entamée en mai, indique un communiqué de la présidence iranienne.

"Je ne pense pas que nous parviendrons à un accord aujourd'hui ou demain, et donc nous entamerons la troisième étape et nous en annoncerons les détails aujourd'hui ou demain", a déclaré M. Rohani au cabinet.

Le président iranien avait déclaré mardi devant les députés que "la troisième phase de réduction" des engagements iraniens aurait lieu comme prévu "dans les prochains jours" à moins que les autres parties ne prennent une mesure "importante", a-t-il dit.

Cité par l'agence officielle iranienne Irna, le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, Abbas Araghchi, avait indiqué plus tôt que son pays était prêt à revenir à une mise en oeuvre totale de l'accord sur le nucléaire iranien en échange d'une ligne de crédit d'environ 15 milliards de dollars actuellement négociée avec les Européens.

La France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la République islamique discutent depuis quelques jours des moyens de sauver cet accord international conclu à Vienne en 2015 et menacé depuis que les Etats-Unis s'en sont retirés unilatéralement en mai 2018 avant de rétablir puis intensifier une série de sanctions économiques contre l'Iran.

L'accord de Vienne offre à l'Iran la levée d'une partie des sanctions internationales à son endroit en échange d'une limitation drastique de son programme nucléaire destinée à rendre impossible l’acquisition de l'arme atomique par la République islamique.

Vos commentaires