Obstacle en vue pour confirmer le futur secrétaire d'Etat américain

Obstacle en vue pour confirmer le futur secrétaire d'Etat américain
La commission des Affaires étrangères du Sénat américain pourrait émettre lundi un avis défavorable à la confirmation au poste de secrétaire d'Etat de l'actuel chef de la CIA Mike Pompeo, photographiMARK WILSON

L'homme choisi par Donald Trump pour prendre les rênes de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, fait face lundi à un obstacle imprévu au Congrès dans son processus de confirmation à cette fonction capitale.

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain pourrait en effet émettre un avis défavorable à la candidature de M. Pompeo au poste de secrétaire d'Etat.

Tous les membres démocrates de cette commission, plus le sénateur républicain Rand Paul, ont fait savoir leur opposition à la nomination de l'actuel directeur de la CIA pour diriger la diplomatie des Etats-Unis.

S'ils maintiennent cette position lors du vote lundi après-midi, M. Pompeo recevra un camouflet historique, même si l'avis de la commission n'est qu'une recommandation.

Depuis un siècle, aucun futur secrétaire d'Etat n'a obtenu un avis défavorable de la commission des Affaires étrangères du Sénat américain.

Quel que soit l'issue du vote, on s'attend à ce que la nomination de Mike Pompeo soit soumise au Sénat au grand complet plus tard cette semaine.

Sa confirmation semble plutôt probable mais, en l'état actuel des choses, n'est pas complètement acquise, plusieurs sénateurs n'ayant pas indiqué leurs intentions de vote.

"Mike Pompeo est remarquable", a tweeté vendredi Donald Trump. "Il faut que le Sénat le confirme au plus vite. Il sera un grand secrétaire d'Etat".

Signe de la préoccupation du président, M. Trump a de nouveau tweeté lundi sur le sujet: "Difficile de croire que des obstructionnistes pourraient voter contre Mike Pompeo", a-t-il écrit.

M. Pompeo a récemment fait parler de lui en effectuant une spectaculaire rencontre secrète avec le leader nord-coréen Kim Jong Un à Pyongyang.

Vos commentaires