En ce moment
 

On a peut-être retrouvé l'épave du capitaine Cook

histoire

(Belga) Des archéologues américains affirment avoir localisé l'épave de l'Endeavour, le navire à bord duquel le légendaire explorateur James Cook a débarqué en Australie il y a près de 250 ans.

"Localiser" est un grand mot. Les recherches qui courent depuis 25 ans ont permis de réduire le nombre d'épaves potentielles de 13 à cinq, dont "une ou deux" très prometteuse, a indiqué le Rhode Island Marine Archaeology Project (RIMAP). Les scientifiques devraient dévoiler vendredi des images 3D de leur "trouvaille". Selon le quotidien Sydney Morning Herald, le communiqué du RIMAP signifierait une "avancée" dans la tentative de percer "l'un des plus grands mystères de l'histoire de la navigation". L'épave est d'un grand intérêt historique tant pour les Etats-Unis que pour la Grande-Bretagne, l'Australie et la Nouvelle-Zélande et il se pourrait que des tensions naissent pour savoir lequel de ces pays pourrait accueillir l'épave. L'épave supposée de l'Endeavour repose face aux côtes de la ville de Newport (Etat de Rhode Island, est des Etats-Unis). On ne sait pas encore dans quel état se trouve le navire après plus de 200 ans passés au fond de l'océan. La marine britannique avait acquis l'Endeavour en 1768 dans l'idée de mener une mission exploratoire dans le Pacifique. James Cook avait touché terre en avril 1770 à Botany Bay, sur la côte orientale australienne. Le navire a ensuite été engagé dans la guerre d'indépendance américaine, avant de couler par le fond avec une dizaine d'autres bâtiments au large de Newport. (Belga)

Vos commentaires