Open d'Australie: un super tie-break au dernier set

Open d'Australie: un super tie-break au dernier set
Craig Tiley directeur de l'Open d'Australie (g) en conversation avec Roger Federer lors de la finale à Melbourne le 30 janvier 2017SAEED KHAN
sport

Un super tie-break en dix points décidera du sort d'une rencontre de l'Open d'Australie de tennis 2019 en cas d'égalité à 6-6 au dernier set (5e pour les messieurs, 3e pour les dames), ont annoncé vendredi les organisateurs.

"Nous ferons disputer un super tie-break en dix points en cas d'égalité à 6-6 dans le dernier set pour assurer aux spectateurs un final à rebondissements. Nous croyons que c'est la meilleure solution à la fois pour les joueurs et pour les supporters de par le monde", a expliqué Craig Tiley, directeur de la première levée du Grand Chelem de l'année (14-27 janvier).

La Roumaine Simona Halep et l'Allemande Angelique Kerber resteront donc pour l'histoire les dernières joueuses à avoir disputé le set décisif à plus de 13 jeux. Leur demi-finale de l'édition 2018, remportée par la Roumaine, s'était terminée à 9-7 lors de la manche décisive (6-3, 4-6, 9-7).

Après Wimbledon et l'US Open, les Internationaux d'Australie sont donc passés au tie-break pour décider du sort d'une rencontre, mais contrairement aux deux premiers, qui pratiquent un jeu décisif classique (en sept points), les spectateurs auront droit à un super tie-break à Melbourne.

Seul Roland-Garros, disputée sur des courts en terre battue Porte d'Auteuil à Paris, a conservé l'ancien système avec un écart de deux jeux au dernier set.

Vos commentaires