En ce moment
 

Orages: dix départements du sud en vigilance orange

Orages: dix départements du sud en vigilance orange
Orages à Bordeaux le 1er juillet 2018Nicolas TUCAT

Dix départements du sud étaient en vigilance orange lundi, avec de grosses difficultés en particulier en Occitanie et la survenue d'un violent orage dans la rade de Marseille, a-t-on appris auprès de Météo-France.

Le suivi, décrété dimanche pour dix départements, a été maintenu pour huit d'entre eux: l'Ariège, l'Aveyron, la Haute-Garonne, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Tarn et le Tarn-et-Garonne, selon un communiqué de Météo-France, qui a mis fin à sa vigilance pour le Lot et le Lot-et-Garonne.

Météo France y a ajouté en fin de matinée les Bouches-du-Rhône et le Var "compte tenu du risque de phénomènes violents et de fortes précipitations attendues".

Un "orage très intense" stationnait à la mi-journée dans la rade de Marseille et commençait à déborder sur le littoral de la Côte Bleue, précise encore Météo France. "Cet orage produit une très forte activité électrique, de la grêle ainsi que de très fortes pluies".

Alors que l'activité pluvieuse devait "lentement s'atténuer", en particulier dans le Tarn et l'Aveyron, l'orage marseillais devait rentrer dans les terres en début d'après-midi entre Martigues et Cassis, et donner de grosses quantités de grêle à Martigues, Marignane et Marseille.

De très forts orages se forment sur le littoral et l'est des Bouches-du-Rhône ainsi que sur la zone littorale du Var, où ils pourront déborder dans la région de Draguignan, avec des fortes rafales de vent, d'importants cumuls de pluies et de la grêle en quantité.

Dans les départements du sud-ouest, "les orages pourront ajouter une lame d'eau souvent voisine de 30 mm et atteignant ponctuellement 50 mm (...) dépassant localement 80 mm".

Les importantes précipitations ont entraîné la coupure temporaire dans les deux sens de l'A64 à Tarbes (Hautes-Pyrénées) de l'A63 à Capbreton (Landes), des perturbations importantes dans le secteur de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), avec des bouchons importants vers l'Espagne, et de grosses inondations sur l'A61 à Carcassonne (Aude), selon un communiqué de Vinci-Autoroutes.

La circulation a été rétablie ou maintenue sur une voie sur tous ces axes mais les bouchons n'étaient pas encore résorbés en fin de matinée et les conditions restent délicates en raison de la violence des précipitations et des chaussées inondées, selon une porte-parole de Vinci.

En Haute-Garonne, la RN125 a été fermée à toute circulation dans les deux sens entre Luscan et Chaum, ainsi que le réseau départemental, perturbant l'accès à l'Espagne au Val d'Aran, selon Bison-Futé.

Sur la Côte basque, à Espelette, un camping a été inondé, avec une dizaine de véhicules endommagés, et dans le Béarn, à Ogeu notamment une usine d'embouteillage a été inondée par 80 cm d'eau.

En Haute-Garonne, une famille et 14 personnes ont été mises à l'abri, 54 autres ont été évacuées d'un camping à Mane, tandis que 67 enfants d'un centre de loisirs à Grepiac ont été rendus à leurs parents par précaution, selon la préfecture.

En Ariège, les pluies violentes ont également entraîné la fermeture de plusieurs routes départementales et la crue de rivières.

Par mesure de précaution, les campings ont été évacués dans cinq communes ariégeoises. Dans le Tarn et le Tarn-et-Garonne, les pompiers sont intervenus pour de nombreuses caves inondées.

La circulation des trains est également interrompue entre Toulouse et Narbonne, en raison d'inondations sur les voies SNCF à Avignonet-Lauragais, selon France 3 Occitanie, qui précise que le trafic ferroviaire est aussi très perturbé entre Toulouse et Tarbes.

Vos commentaires