En ce moment
 
 

Où est donc la dépouille de José José, crooner le plus célèbre du Mexique ?

Où est donc la dépouille de José José, crooner le plus célèbre du Mexique ?
Fans de José José devant sa statue dans la ville de Mexico, le 28 septembre 2019CLAUDIO CRUZ

A découvrir

Où est donc passée la dépouille de José José, star de la chanson mexicaine décédée samedi aux Etats-Unis ? Un conflit familial, digne d'une télénovela, divise les proches du crooner au point que son fils a demandé l'aide du gouvernement mexicain pour localiser les restes de son père.

José José, connu au Mexique comme le "Prince de la chanson", est décédé à l'âge de 71 ans dans un hôpital de Miami en Floride, où il vivait depuis plusieurs années avec sa fille cadette Sarita Sosa, 25 ans.

A l'annonce du décès, ses deux aînés, José Joel et Marysol, qui résident à Mexico, se sont immédiatement rendus aux Etats-Unis pour veiller leur père, artiste aux 100 millions de disques vendus, immensément populaire dans de nombreux pays d'Amérique latine.

Mais à leur arrivée au funérarium, la dépouille du chanteur avait disparu, ont-ils annoncé dimanche. "J'en profite pour demander l'aide du ministre des Affaires étrangères (mexicain, Marcelo) Ebrard parce que nous voulons localiser mon père, ou plutôt le corps de mon père", a déclaré José Joel à la télévision mexicaine TV Azteca.

"Il n'y a pas de certificat de décès, nous sommes allés dans les hôpitaux, personne n'a d'information (...) nous sommes allés à la police, il n'y a pas de rapport sur la mort de José. Nous te demandons, Sara (la fille cadette), de nous dire où se trouve José, le peuple mexicain te le demande", a déclaré à des médias mexicains la manageuse du chanteur, Laura Nunez, qui s'est également rendue à Miami.

"Nous devons d'abord savoir si mon père est vraiment mort, puis faire faire une autopsie et ensuite l'emmener au Mexique", a déclaré lundi à la presse José Joel. "Tant que je ne le verrai pas, je n'y croirai pas", a renchéri sa sœur Marysol.

Les deux aînés, fruit du deuxième mariage du chanteur, soupçonnent leur demi-sœur, Sarita, issue d'une troisième union, d'avoir conclu un contrat d'exclusivité avec certains médias pour l'accès à la dépouille. Son refus de divulguer des informations "fait penser à un contrat", a ainsi estimé José Joel.

- Karaoké géant -

Le chanteur a légué la totalité des droits de son œuvre, fruit de 55 ans de carrière, à Sarita. Ces dernières années, il s'était éloigné de ses deux aînés. Malgré une réconciliation récente, ils accusent leur demi-sœur et la mère de cette dernière de les avoir empêchés de voir leur père.

Dans un communiqué diffusé lundi sur les réseaux sociaux, Sarita a invoqué la loi américaine pour justifier la situation. "Les lois aux Etats-Unis sont très strictes. Malheureusement, même son épouse n'a pas pu voir le corps", a-t-elle écrit.

Après avoir laissé planer le doute, le jeune femme a aussi tenu à rassurer les Mexicains: "Peuple mexicain, nous l'emmènerons au Mexique pour que vous puissiez lui dire au revoir".

Dans une interview accordée dimanche à la chaîne américaine hispanophone Univision, Sarita avait exhorté son demi-frère et sa demi-soeur à rester unis pour "porter haut" le nom de José José. Sans toutefois dévoiler où se trouvaient le corps de son père.

Selon la jeune femme, le chanteur avait vaincu un cancer du pancréas, mais la faiblesse de son organisme a finalement conduit à sa mort.

Dès dimanche à Mexico, des centaines d'admirateurs ont salué, en pleurs et chansons, la mémoire de l'artiste à Claveria, le quartier où il a grandi.

"C'était une grande figure pour sa voix magnifique, mais surtout pour sa sensibilité. Pour tous, il était un homme du peuple", a confié à l'AFP Rogelio Cuevas, 86 ans, qui fut son voisin.

La mairie de Mexico a annoncé lundi l'organisation d'un karaoké géant le 4 octobre autour des chansons de José José dans un parc de la capitale.

Vos commentaires