Pakistan: la prix Nobel Malala se rend dans sa vallée natale, cinq ans après un attentat taliban

Pakistan: la prix Nobel Malala se rend dans sa vallée natale, cinq ans après un attentat taliban
Malala Yousafzai (C) avec une journaliste prenant un selfie, à Islamabad le 30 mars 2018AAMIR QURESHI

La prix Nobel de la paix Malala Yousafzai est arrivée samedi dans sa vallée natale de Swat pour la première fois depuis l'attentat taliban qui avait failli lui coûter la vie en 2012, a constaté l'AFP sur place.

Malala, alors scolarisée à Mingora, principale ville de Swat, avait été grièvement blessée d'une balle dans la tête par des jihadistes du TTP (talibans pakistanais) et avait dû être évacuée entre la vie et la mort en Grande-Bretagne, où elle vit depuis.

Aujourd'hui âgée de 20 ans, elle effectue cette semaine une première visite chargée d'émotion au Pakistan depuis cet attentat, sous très haute sécurité.

La jeune femme, accompagnée de sa famille, est arrivée samedi matin à Mingora en provenance de la capitale Islamabad à bord d'un hélicoptère militaire. Elle y a été accueillie par des proches, puis s'est rendue dans l'école pour garçons Guli Bagh à une quinzaine de km de la ville.

Malala semblait très heureuse, a constaté un journaliste de l'AFP. Il est prévu qu'elle s'entretienne avec des élèves de l'école avant de repartir pour Islamabad.

Mingora est la ville où Malala et sa famille vivaient jusqu'à l'attentat qui a failli lui coûter la vie, le 9 octobre 2012.

Des jihadistes du TTP avaient fait irruption dans le bus scolaire qui la ramenait chez elle après les cours. L'un d'eux avait lancé à la cantonnade: "Qui est Malala ?" avant de lui tirer une balle dans la tête.

Grièvement blessée, l'adolescente avait été évacuée en urgence vers un hôpital de Birmingham, en Grande-Bretagne, où elle avait repris conscience quelques jours plus tard. Elle n'avait plus foulé le sol pakistanais depuis.

La jeune militante a depuis été propulsée en icône mondiale de la lutte contre l'extrémisme et du droit des femmes à l'éducation. C'est à ce titre qu'elle s'est vue décerner le Prix Nobel de la paix en 2014, conjointement avec l'Indien Kailash Satyarthi.

Après avoir vécu avec sa famille à Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, elle suit aujourd'hui des études d'économie, de philosophie et de sciences politiques à l'université d'Oxford.

Célébrée en Occident, Malala demeure un personnage controversé dans son pays, où certains la considèrent comme un "agent de l'étranger" manipulé ou payé pour nuire au Pakistan.

Vos commentaires