Pakistan: le nouveau président a prêté serment

(Belga) Arif Alvi, un proche du Premier ministre Imran Khan, a prêté serment dimanche après avoir été élu mardi président du Pakistan, pour succéder à Mamnoon Hussain à la tête du seul pays musulman doté de l'arme nucléaire.

"Je jure de rester fidèle et loyal au Pakistan, de m'acquitter de mes devoirs et de mes fonctions honnêtement, au mieux de mes capacités... toujours dans l'intérêt de la solidarité, de l'intégrité, de la souveraineté, du bien-être et de la prospérité au Pakistan", a-t-il déclaré lors de la cérémonie, à laquelle participaient le chef du gouvernement et ses ministres, les chefs des puissantes armées pakistanaises, ainsi que des diplomates. M. Alvi, dentiste de formation, a été élu président vendredi par un collège électoral composé de plus d'un millier de parlementaires fédéraux et provinciaux, au terme d'une élection sans suspense, le parti ayant remporté les législatives imposant traditionnellement son candidat à cette charge. Lui qui a effectué une partie de ses études aux Etats-Unis est l'un des fondateurs du parti Pakistan Tehreek-e-Insaf (PTI, ou "Mouvement pour la justice"), actuellement au pouvoir sous la houlette d'Imran Khan. Il en a été le secrétaire général pendant huit ans, à partir de 2006. (Belga)

Vos commentaires