En ce moment
 

Paraguay: le président Cartes renonce à écourter son mandat

Paraguay: le président Cartes renonce à écourter son mandat
Le président du Paraguay, Horacio Cartes, lors d'une cérémonie à Asuncion, le 18 janvier 2018NORBERTO DUARTE

Le président du Paraguay, Horacio Cartes, a renoncé mardi à écourter son mandat, dont il reste deux mois et demi, faute d'avoir pu obtenir son siège de sénateur comme il le souhaitait.

"Je m'adresse à Votre honneur pour retirer ma décision de quitter mes fonctions de président, présentée le 28 mai et qui n'a pas été étudiée par le Parlement", a déclaré le président dans une lettre adressée à la présidence du Sénat.

L'élection de M. Cartes comme sénateur lors des élections générales du 22 avril avait créé la polémique au Paraguay, où les ex-présidents disposent généralement d'un siège de sénateur à vie mais sans droit de vote au sein de l'hémicycle.

Pour faciliter son investiture parlementaire, Horacio Cartes avait décidé d'écourter son mandat, mais il n'a pas obtenu le quorum nécessaire pour que le Parlement entérine sa démission.

"Je vois avec une grande peine que certains législateurs ne veulent pas que soit respectée la volonté populaire du 22 avril, donc je retire ma démission", a-t-il annoncé sur son compte Twitter.

M. Cartes, du Parti Colorado, un parti de droite au pouvoir depuis des décennies au Paraguay, avait été le candidat ayant recueilli le plus de voix aux élections sénatoriales.

Mais l'opposition et un groupe de parlementaires du Parti Colorado partisans du président élu, Mario Abdo Benitez, ont refusé d'entériner sa démission. M. Benitez prendra ses fonctions le 15 août.

Si cette démission avait été validée, Alicia Pucheta, une magistrate de 68 ans, était appelée à présider de manière provisoire le Paraguay, une première dans ce pays sud-américain où l'accès des femmes aux responsabilités est un des plus faibles d'Amérique latine.

Vos commentaires