Paul McCartney vise Trump et le climatosceptisme dans une chanson de son nouvel album

(Belga) Paul McCartney a adressé une chanson de son nouvel opus "Egypt Station", dans les bacs depuis la semaine passée, aux climatosceptiques et vise sans le nommer le président américain Donald Trump.

Dans la chanson "Despite Repeated Warnings", McCartney chante: "Malgré des avertissements répétés sur les dangers à venir, le capitaine fait la sourde oreille." "Ceux qui font le plus de bruit ne sont pas toujours les plus malins", poursuit l'ex-Beatle dans son morceau. "Refuser d'admettre qu'un changement climatique est en cours... Je pense que c'est la chose la plus idiote de tous les temps", a confié le chanteur jeudi à la chaîne publique britannique BBC. "Je voulais faire une chanson qui traite de ce thème et dire: 'Parfois, le capitaine du bateau sur lequel nous sommes tous embarqués est fou et il nous mène droit sur l'iceberg, même si on l'avertit que ce n'est pas top comme idée", expose McCartney. À la question de savoir si l'image du "capitaine fou" visait quelqu'un en particulier, Sir McCartney a répondu: "Trump, évidemment, bien qu'il y en ait bien d'autres. Il n'est pas le seul." (Belga)

Vos commentaires