Pétrole: Nicolas Maduro veut allonger la durée de l'accord sur les quotas

Pétrole: Nicolas Maduro veut allonger la durée de l'accord sur les quotas

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a proposé lundi de prolonger l'accord de limitation de la production de pétrole des pays de l'Opep et de ses partenaires sur les prochaines années.

"Le comité de suivi des pays, membres de l'Opep ou non, doit se poursuivre pour au moins cinq ans", a proposé Nicolas Maduro au secrétaire général de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), Mohammed Barkindo, qu'il recevait lundi au palais présidentiel de Miraflores.

Le chef d'Etat a souligné que l'organisation, qui veille au respect des quotas sur lesquels se sont mis d'accord 24 pays producteurs de pétrole à la fin 2016, a permis d'améliorer les prix.

"Il y a beaucoup de choses à stabiliser, concernant les futurs investissements, les moyens de transport, le marché et son fonctionnement, ses systèmes de contrats, les monnaies dans lesquelles s'achète et se vend le pétrole", a-t-il précisé.

Mohammed Barkindo a lui assuré de son côté que "plus de 100% des accords" avaient été appliqués avec succès. Il a également annoncé que six autres pays, dont les noms n'ont pas été précisés, s'ajouteront aux 24 pays signataires des premiers accords.

L'Opep et ses dix pays partenaires, parmi lesquels la Russie, ont décidé le 1er décembre 2017 de prolonger leurs quotas de production de pétrole jusqu'à fin 2018 pour stabiliser le redressement des prix.

Vingt-quatre pays, comptant pour quelque 60% de l'offre mondiale, s'étaient alors engagés à continuer à tailler dans leur production à hauteur de 1,8 million de barils par jour au total.

Le Venezuela, qui possède les réserves les plus importantes de brut au monde, a enregistré la plus grande baisse de production pétrolière des trente dernières années, en terminant l'année 2017 sur une production quotidienne de 1,6 million de barils, d'après un communiqué de l'Opep publié le 18 janvier.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé le 21 janvier à une coopération à long terme, "au-delà de 2018", entre pays membres de l'Opep et d'autres n'appartenant pas à l'organisation, afin de soutenir les prix.

Vos commentaires