En ce moment
 
 

Policier, il avait abattu une femme qui venait d'appeler les secours aux USA: il se retrouve face à la justice

Policier, il avait abattu une femme qui venait d'appeler les secours aux USA: il se retrouve face à la justice
© Image Belga

Le procès d'un ancien policier ayant abattu en service une Australienne qui avait appelé les secours en juillet 2017, un fait divers qui avait déclenché une vive controverse, a débuté lundi à Minneapolis, dans le nord des Etats-Unis.

Mohamed Noor est accusé d'avoir tué Justine Damond, professeure de yoga australienne de 40 ans, alors qu'il était assis côté passager dans un véhicule de patrouille. Il intervenait avec son partenaire après un appel de la victime au service d'urgence américain 911 pour signaler une possible agression dans une ruelle près de chez elle, à Minneapolis (Minnesota). La quadragénaire, qui avait rejoint son fiancé aux Etats-Unis, a reçu une balle à l'abdomen et est décédée sur place.


Il a agi de manière déraisonnable

"Le combat pour la justice doit continuer jusqu'à ce que les institutions et la culture qui protègent les policiers de toute prise de responsabilité soient démantelées", a commenté Katherine Hamburg, porte-parole de l'association "Justice for Justine", devant le tribunal. "Des problèmes systémiques s'étendent bien au-delà de cette fusillade, de ce policier, de ce procès".

M. Noor, Américain d'origine somalienne, a été renvoyé de la police. Il est visé par trois chefs d'accusation dont meurtre au second degré (25 ans de prison maximum), auxquels il a plaidé non coupable début mars. Selon les procureurs, il a agi de manière déraisonnable en tirant sur quelqu'un qu'il ne voyait pas clairement et tandis que son partenaire se trouvait dans la ligne de tir.

Ses avocats entendent plaider la légitime défense, arguant que leur client "a agi comme il avait été formé à le faire et conformément au règlement de la police" de Minneapolis.

Vos commentaires