En ce moment
 

Portugal et Espagne avec une longueur d'avance pour les huitièmes, l'Iran en embuscade

(Belga) L'Espagne et le Portugal pointent, avec quatre points, en tête du groupe B de la Coupe du monde à la veille de la dernière journée. L'Espagne défiera le Maroc, d'ores et déjà éliminé, lundi à Kaliningrad (20h) alors que la 'Seleção' affrontera l'Iran (3 pts) simultanément à Saransk.

L'Iran, vainqueur in extremis contre le Maroc lors de la première journée, peut toujours croire en la qualification. Pour ce faire, la 'Team Meli' devra s'imposer contre les champions d'Europe, emmenés par un redoutable Cristiano Ronaldo. Déjà auteur de quatre réalisations, l'attaquant du Real Madrid partage la tête du classement des buteurs avec le Diable Rouge Romelu Lukaku. Quant à l'Iran, organisé et combattif, il pourra compter sur son entraîneur portugais Carlos Queiroz pour faire déjouer son adversaire et tenter de passer, pour la première fois en cinq participations, en huitièmes de finale. L'Espagne, qui a eu besoin d'un but quelque peu chanceux pour battre les Iraniens, affrontera le Maroc. Déjà éliminée, l'équipe entraînée par le Français Hervé Renard a promis de terminer son Mondial, le premier depuis 1998, en "montrant qu'elle était une équipe qui jouait au foot" et en prenant "des risques". La phalange de Fernando Hierro devra donc se montrer concentrée et appliquée pour ne pas se laisser surprendre par des 'Lions de l'Atlas' revanchards. En huitièmes de finale, le premier du groupe B défiera le second du groupe A et inversement. Au moment de monter sur le terrain, Espagnols, Portugais et Iraniens sauront qui de la Russie ou de l'Uruguay aura remporté le duel décisif dans la poule A. (Belga)

Vos commentaires