En ce moment
 

Pourquoi les élections en République démocratique du Congo sont-elles historiques?

Pourquoi les élections en République démocratique du Congo sont-elles historiques?

Pourquoi les élections en République démocratique du Congo sont-elles "historiques" ? En quoi ce vote est-il un scrutin "à haut risque"? D'où vient ce président, qui semble avoir tout fait pour ne pas quitter le pouvoir ? Loïc Parmentier nous aide à y voir clair.

Joseph Kabila est à la tête de la République démocratique du Congo depuis 17 ans.


 
Il a été désigné président à la mort de son père en 2001, puis élu une première fois en 2006, sur fond de fraude et de violence. Il a encore été réélu en 2011 dans les mêmes conditions.


Echéance électorale repoussée

Depuis 2 ans, il repousse l’échéance électorale 3 fois. Comme il ne peut plus se représenter, il a désigné un dauphin docile : Emmanuel Ramazani Shadary, fidèle parmi les fidèles.



Ce dimanche, 39 millions de Congolais passaient par la case élections présidentielles. Il s’agira peut-être d’élections pacifiques, et ce serait une première.

En 1965, le maréchal Mobutu prenait le pouvoir après une guerre civile et un coup d’Etat.



32 ans plus tard, il était renversé par Laurent-Désiré Kabila, le père de l’actuel président. 



Qui prendra sa succession alors que le pays est à feu et à sang ? La République démocratique du Congo est au cœur de la plus grande guerre africaine contemporaine jusqu’en 2003.

La transparence de ces élections est un véritable enjeu pour que ce pays ne sombre pas une fois plus dans la violence.

Vos commentaires