En ce moment
 

Première sortie publique pour la veuve de Liu Xiaobo à New York

Première sortie publique pour la veuve de Liu Xiaobo à New York
Liu Xia, la veuve de Liu Xiaobo, reçoit les cendres de son mari, le 14 juillet 2017 à Shenyang, en ChineHandout
Chine

Deux mois et demi après avoir quitté la Chine, la veuve du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo a fait mercredi sa première apparition publique, dans le cadre d'un débat sur la Chine à New York, tout en restant d'une extrême discrétion.

Sous les applaudissements d'une centaine de personnes, la poétesse Liu Xia est arrivée dans les locaux de la Fondation de la bibliothèque Vaclav Havel en jean et baskets, le crâne rasé, toute frêle, visiblement décidée à laisser la vedette à son ami, l'écrivain exilé Liao Yiwu, qui l'a aidée à s'installer en Allemagne.

C'est lui qui avait eu l'idée de l'emmener aux Etats-Unis, après y avoir été convié par la fondation Havel pour recevoir le prix 2018 de l'"écrivain courageux en danger".

"Je veux juste saisir l'occasion pour remercier (la fondation Havel) de m'avoir invitée et remercier ceux qui la soutiennent d'avoir travaillé dur" pour organiser ce déplacement à New York, a déclaré Liu.

Le visage impassible derrière des lunettes rondes, elle n'a donné aucune détail sur ce voyage, qui intervient après de brefs séjours à Prague et aux Pays-Bas, où elle s'est tenue à l'abri des caméras.

Une porte-parole de la fondation, Jacquelyn de Villiers, a indiqué que son voyage, qui doit durer jusqu'au 5 octobre, n'avait été confirmé qu'à la dernière minute, notamment pour des raisons de visa.

Visiblement encore très affectée par le décès en juillet 2017 de Liu Xiaobo, la veuve s'est contentée, lors d'un débat de 90 minutes, de murmurer une courte anecdote sur son mari.

Alors qu'il était en prison, elle a reçu un message de la fondation Havel à Prague, qui se demandait si le dissident pensait pouvoir revenir un jour à la vie publique.

"J'ai répondu que je ne voyais pas ce jour venir (...) Et Liu Xiaobo a souri, puis ri", a-t-elle raconté.

Liu Xia est ensuite restée silencieuse, refusant de prendre la parole qu'on lui proposait, priant même Liao de ne pas s'étendre sur ce qu'elle lui avait confié des derniers moments de son mari.

Prix Nobel 2010, Liu Xiaobo est décédé le 13 juillet 2017 d'un cancer du foie, après avoir été condamné en 2009 à 11 ans de prison pour "subversion".

Le gouvernement chinois lui reprochait notamment d'avoir co-rédigé un manifeste prônant des élections libres en Chine.

Vos commentaires