En ce moment
 

Pyongyang critique "l'impatience" des Etats-Unis, nouvelle lettre de Trump à Kim

(Belga) La Corée du Nord a critiqué samedi l'appel du Secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à continuer à appliquer les sanctions envers Pyongyang et reproché à Washington son "impatience" face à la lenteur des avancées diplomatiques. Dans le même temps, M. Pompeo a fait savoir dans un tweet que la délégation au forum de Singapour avait remis une lettre du président Donald Trump au chef de la diplomatie nord-coréenne, à l'intention au leader nord-coréen Kim Jong Un.

M. Trump avait déjà reçu une nouvelle lettre de son homologue nord-coréen plus tôt cette semaine. En dépit des "mesures de bonne volonté" prises par la Corée du Nord, Washington "donne de la voix pour maintenir les sanctions", trahissant "des mouvements aux Etats-Unis voulant revenir en arrière, loin des intentions de leur dirigeant", a déclaré dans un communiqué le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong Ho. "L'impatience n'aide pas du tout à construire la confiance. Et surtout quand on avance des exigences unilatérales qui ne vont faire que saper la confiance au lieu de la renouveler", a-t-il ajouté. "Tant que les Etats-Unis ne montreront pas dans la pratique leur volonté d'éliminer ce qui nous pose problème, il n'y aura aucune possibilité que nous avancions de notre côté", a conclu le chef de la diplomatie. Un peu plus tôt à Singapour, où il se trouvait pour un forum de l'ASEAN (l'Association des nations d'Asie du Sud-Est), Mike Pompeo avait appelé à "maintenir la pression" sur la Corée du Nord, stigmatisant notamment la Russie pour d'éventuelles violations des sanctions internationales. (Belga)

Vos commentaires