En ce moment
 

RDC: 27 personnes enlevées début mars ont été libérées et remises à l'armée par le CICR

(Belga) Vingt-sept personnes enlevées début mars par un groupe armé au Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont été libérées et remises vendredi à l'armée congolaise par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a indiqué l'organisation.

"Retenues par un groupe armé depuis le 3 mars", ces personnes, qui participaient à une mission de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) dans un parc, "ont été remises" à l'armée congolaise, par l'intermédiaire d'une équipe du CICR, selon un communiqué. "Dans un contexte qui reste marqué par les violences armées, toute issue positive est toujours bienvenue. Nous sommes satisfaits d'avoir contribué à la remise de ces personnes aux autorités", a déclaré David Montes, l'un des responsables du CICR à Bukavu (Sud-Kivu). "La participation du CICR à cette opération s'est faite à la demande du groupe armé et avec l'accord des autorités provinciales, militaires et du parc", a-t-il ajouté. Des kidnappings et des enlèvements sont fréquemment signalés dans cette partie de l'est de la RDC. Pour le seul mois de février, "80 enlèvements et 15 kidnappings" ont été recensés par l'ONG Human Rights Watch et le groupe d'étude sur le Congo (GEC) de l'université de New York, dans le rapport mensuel du Baromètre de la sécurité au Kivu. Les provinces du Nord et du Sud-Kivu sont en proie à la violence de groupes armés nationaux et étrangers depuis plus de 20 ans. (Belga)

Vos commentaires