RDC: Cinq gardes et un chauffeur du parc des Virunga tués dans une embuscade

(Belga) Cinq gardes du parc national des Virunga ont été tués lundi dans une embuscade en République démocratique du Congo dans la province du Nord-Kivu en proie à un regain de violences, a annoncé un porte-parole du parc. "Nos éléments sont tombés dans une embuscade entre notre station de Lulimba et Ishasha", a déclaré le porte-parole du parc, Joël Malembe. Il a précisé qu'"il est trop tôt pour (vous) donner l'identité des assaillants".

Un communiqué a ensuite été transmis par le Parc National des Virunga, qui précise que l'attaque a eu lieu lundi matin et qui confirme, "avec beaucoup de tristesse", les informations parues le même jour. Cinq gardes et un chauffeur ont été tués, est-il indiqué. Un sixième garde a aussi été blessé dans l'attaque, qui a eu lieu dans le secteur centre du parc. Le vaste Parc des Virunga est connu pour son rôle de réserve de rares gorilles de montagne, menacés de disparition mais qui vivent encore dans le massif des Virunga, aux confins de la République démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et de l'Ouganda. L'attaque de lundi est particulièrement meurtrière dans l'histoire du Parc, qui a pourtant connu les décès de plus d'une centaine de gardes au cours des deux dernières décennies. Plus ancien parc national de la RDC, il souffre des conflits qui déchirent le Nord-Kivu depuis plus de vingt ans. (Belga)

Vos commentaires