RDC: le camp de l'opposant Fayulu va siéger au Parlement

(Belga) Le camp de l'opposant Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle en République démocratique du Congo, a annoncé vendredi qu'il va siéger à la prochaine Assemblée nationale, tout en remettant à nouveau en cause la légitimité du président Tshisekedi.

"Les députés qui ont été déclarés gagnants [aux législatives] vont siéger" à l'Assemblée nationale, a déclaré Ève Bazaiba, porte-parole de la coalition Lamuka qui soutenait la candidature de M. Fayulu à la présidentielle. La Lamuka continue "à introduire les recours pour la rechercher la vérité des urnes à différentes instances (...) c'est de manière flagrante, il y a eu de tricherie partout", a estimé Mme Bazaiba, elle même réélue députée. Mme Bazaiba a affirmé que "plusieurs" recours ont été introduits par Lamuka. "Nous continuons la contestation pour avoir la vérité des urnes". La Cour constitutionnelle a proclamé définitivement élu Félix Tshisekedi, chef de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, parti historique d'opposition). M. Tshisekedi, 55 ans, a été investi jeudi et a pris possession du bureau présidentiel vendredi. M. Fayulu conteste ces résultats officiels de l'élection et revendique la victoire avec 60% des voix. Les sièges à la chambre basse du Parlement ont été majoritairement raflés par le Front commun pour le Congo (FCC) de l'ancien président Joseph Kabila, avec plus de 330 députés sur 500. C'est parmi cette majorité que M. Tshisekedi devra chercher son Premier ministre à partir de lundi, date prévue de la rentrée parlementaire. Le camp de M. Fayulu compte environ 100 députés. (Belga)

Vos commentaires