En ce moment
 
 

RDC: Tshisekedi refuse de recourir à la Cour suprême

L'opposant congolais Etienne Tshisekedi, qui a rejeté "en bloc" vendredi les résultats provisoires donnant la victoire au président sortant Joseph Kabila, a refusé de recourir à la Cour suprême, compétente pour toute contestation électorale, sur la chaîne France 24. "Il n'y a pas de justice chez Kabila. On parle de la Cour suprême. Cette Cour, c'est une institution privée de M. Kabila. On ne peut pas leur faire l'honneur de recourir à eux (les juges de la Cour). Ce serait leur reconnaître une certaine légitimité. Je ne le ferai jamais", a déclaré M. Tshisekedi. Etienne Tshisekedi, 78 ans, est crédité de 32,33% des suffrages contre 48,95% au président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila, 40 ans, qui a été déclaré vainqueur de la présidentielle à un tour du 28 novembre par la Commission électorale (Céni). Ces résultats provisoires doivent désormais être validés par la Cour Suprême de Justice (CSJ) qui désignera le 17 décembre le vainqueur définitif. Dans une déclaration à l'AFP, Etienne Tshisekedi a rejeté les résultats de la Céni, et s'est rapidement auto-proclamé "président élu de la République démocratique du Congo". Interrogé sur des heurts et coups de feu entendus dans la soirée à Kinshasa, le leader de l'opposition a affirmé: "Depuis une semaine, chaque jour, la police de Kabila tue des Congolais. Il y en a des dizaines qui sont morts ou bien blessés à l'hôpital. Au moment où nous parlons, il y a encore des coups de feu dans mon quartier". (KAV)

Vos commentaires