En ce moment
 

"Ce soir, Jawad Bendaoud est innocent", se réjouissent ses avocats

Xavier Nogueras, l'avocat de Jawad Bendaoud le 24 janvier 2018 au tribunal de ParisPhilippe LOPEZ

"On est extrêmement ému d'avoir entendu le tribunal nous dire que Jawad Bendaoud était innocent", ont déclaré mercredi Xavier Nogueras et Marie-Pompéi Cullin, les avocats du logeur de deux jihadistes des attentats du 13 novembre, après l'annonce de sa relaxe.

Jawad Bendaoud a été relaxé mercredi par le tribunal correctionnel de Paris, alors que le parquet avait requis quatre ans de prison. Il sortira "ce soir" de prison, a annoncé une source judiciaire.

"Le 18 novembre 2015, Jawad se présente devant les caméras et il va dire quelque chose qui ne sera entendu qu'aujourd'hui. Tout ce qu'on peut dire, c'est qu'on est extrêmement ému d'avoir entendu, après de longues explications, le tribunal nous dire que Jawad Bendaoud était innocent", a déclaré Xavier Nogueras.

L'avocat faisait référence à des déclarations à l'AFP et BFMTV. Ce jour-là, Jawad Bendaoud avait expliqué que l'assaut des policiers du Raid contre Abdelhamid Abaaoud, l'un des cerveaux présumés des attentats, et de son complice, Chakib Akrouh, avait lieu dans un squat de Saint-Denis lui appartenant.

Il niait alors avoir su que les deux hommes faisaient partie des commandos jihadistes et était devenu la risée d'un pays traumatisé par les attaques les plus meurtrières qu'ait connues la France.

"Il est innocent et ça c'est important pour nous, pour sa famille et puis pour les victimes aussi, qu'elles l'entendent. C'est aussi le procès des victimes, qui se présentaient pour avoir un début de vérité parce qu'il y a d'autres vérités qui vont arriver dans les mois et les années qui viendront", a poursuivi Me Nogueras.

"Il y a des fulgurances chez Jawad Bendaoud. Il y a quelque chose de très précieux, il faut qu'il le mette à profit pour avoir une vie meilleure, loin de toute cette crasse dans laquelle il a évolué ces derniers temps. Et je pense qu'avec ces longs mois en détention, à l'isolement, il a compris que son avenir n'était pas là", a-t-il ajouté.

Vos commentaires