En ce moment
 

Renégociation de l'Aléna: reprise des discussions le 7 mai

(Belga) Les ministres américain, canadien et mexicain en charge du commerce doivent se rencontrer à nouveau le 7 mai pour tenter de finaliser la révision de l'accord de libre-échange Aléna, ont indiqué des responsables gouvernementaux vendredi.

Les ministres et des représentants des trois pays se sont réunis tout au long du mois d'avril pour avancer sur la renégociation de l'accord avant que les diverses échéances politiques et législatives ne puissent faire dérailler le processus. Une autre échéance pèse sur les discussions: mardi 1er mai, expirent les exemptions de tarifs sur l'acier et l'aluminium que les Etats-Unis ont accordés à ces pays. Le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, le ministre de l'économie du Mexique Ildefonso Guajardo et la ministre des affaires étrangères canadienne Chrystia Freeland se sont rencontrés à Washington cette semaine pour tenter d'avancer sur les négociations. "La semaine a été productive", a précisé un porte-parole de l'ambassadeur américain au Commerce, notamment sur les règles d'origine. "Des pourparlers techniques vont se poursuivre dans les jours qui viennent, à la fois à distance et en personne", a indiqué un communiqué de la délégation mexicaine. "Les ministres vont reprendre leurs conversations le 7 mai". Un porte-parole canadien a précisé que le lieu de cette nouvelle session de discussions n'était pas encore déterminé. Les négociateurs voudraient parvenir à un accord avant que les élections ne rendent le processus plus difficile. Les Canadiens tiennent des élections provinciales en juin, tandis que les Mexicains voteront pour les élections présidentielles le 1er juillet et que les Etats-Unis renouvellent une partie du parlement en novembre. Le président américain Donald Trump a menacé à nouveau de se retirer de l'accord de libre-échange signé il y a 24 ans qu'il qualifie de "désastre", ce qui inquiète l'industrie américaine et les membres de son propre parti républicain. Canadiens et Mexicains se sont notamment opposés aux demandes américaines de relever la proportion de composants américains dans les automobiles censées être exonérées de taxes à l'importation, de changer le mécanisme de résolution des contentieux et d'imposer une clause "crépusculaire" ("Sunset") permettant d'abroger l'Aléna au bout de cinq ans. (Belga)

Vos commentaires