En ce moment
 

Report du procès de l'avocat de Trump, Michael Cohen, à Los Angeles

Report du procès de l'avocat de Trump, Michael Cohen, à Los Angeles
L'avocat de Donald Trump, Michael Cohen (c), quitte le tribunal de New York, le 26 avril 2018HECTOR RETAMAL

Un juge de Los Angeles a accepté vendredi de reporter de 90 jours le procès de l'avocat de Donald Trump Michael Cohen, poursuivi par l'actrice porno Stormy Daniels qui veut faire invalider l'accord de confidentialité qu'elle a passé avec lui pour garder le silence sur une relation sexuelle présumée avec le président américain.

La décision du juge S. James Otero intervient alors que Michael Cohen a invoqué mercredi le cinquième amendement de la Constitution américaine qui lui donne le droit de refuser de témoigner pour ne pas risquer de s'auto-incriminer.

Dans une déclaration déposée devant le tribunal supérieur de Los Angeles l'avocat explique plaider cet amendement "en raison de l'enquête criminelle en cours du FBI et du procureur" de Manhattan le concernant.

La justice américaine s'intéresse depuis des mois aux "affaires" du conseil de Donald Trump, accusé d'avoir enterré plusieurs scandales visant son client.

Les bureaux de Michael Cohen, qui ne fait l'objet d'aucune inculpation à ce stade, ont récemment été perquisitionnés. Personne ne sait vraiment ce que contiennent les documents et fichiers saisis, ni ce que cherchent exactement les enquêteurs. Leur mandat de perquisition n'a pas été rendu public.

La prochaine audience à Los Angeles a été fixée au 27 juillet.

Stormy Daniels --Stephanie Clifford de son vrai nom-- demande à faire invalider l'accord de confidentialité qu'elle a passé en 2016 avec Michael Cohen pour garder le silence sur une relation sexuelle présumée avec Donald Trump dix ans plus tôt.

L'actrice affirme que l'accord n'a pas été signé par le président et est donc non conforme. Elle a touché 130.000 dollars dans le cadre de cette clause de confidentialité, signée quelques jours avant le scrutin présidentiel de novembre 2016, ce qui pourrait avoir enfreint les lois électorales.

Michael Cohen affirme que cet argent provenait de ses deniers personnels. Donald Trump a reconnu jeudi que son avocat l'avait bien représenté dans ce litige, alors que jusque-là il avait toujours assuré ne pas avoir été au courant de ce paiement. Le milliardaire a toujours nié avoir eu une relation sexuelle avec l'actrice.

L'avocat de Stormy Daniels, Michael Avenatti, a indiqué sur Twitter son intention de faire appel la semaine prochaine de la décision du juge S. James Otero.

Vos commentaires