En ce moment
 
 

Révolution: voici la bouteille d'eau de demain, une bulle comestible (vidéo)

 
 

Inspiré par les techniques de la cuisine moléculaire, Ohoo, une bulle comestible, est l’avenir de la bouteille d'eau en plastique. Comme le dévoile le site Fastcoexist.com, vous pouvez la boire puis la manger. La seule chose dont vous aurez peut-être besoin, c’est d’une serviette pour vous essuyer.

Pour stopper la croissance des piles de bouteilles d'eau en plastique dans les décharges, il suffit d'en créer d'autres qui peuvent se manger.

Trois étudiants en design industriel basés à Londres se sont inspirés des techniques de la cusine moléculaire pour inventer un réservoir d'eau en forme de goutte. Ooho serait facile et peu coûteux à fabriquer, mais aussi fort, hygiénique, biodégradable et comestible, peut-on lire sur le site Fastcoexist.com.

> VOIR LA VIDEO

Inspiré par les jaunes d'oeufs

Le récipient contient de l'eau dans une double membrane en utilisant une technique de mise en forme des liquides expérimentée en laboratoire. Elle fonctionne un peu comme un jaune d’œuf, qui se tient également en forme grâce à une fine membrane. "Nous appliquons une version évoluée de la 'sphérification' à l'un des éléments les plus fondamentaux et essentiels de la vie: l'eau", explique Rodrigo García González, qui a conçu le Ooho avec d’autres étudiants en design, Pierre Paslier et Guillaume Couche.

Une substance à base d’algues brunes et de chlorure de calcium crée un gel autour de l'eau. "La double membrane protège l'intérieur hygiéniquement et permet de mettre des étiquettes entre les deux couches sans adhésif", explique García.

85% des bouteilles ne sont pas recyclées

Pourquoi ne pas juste boire de l'eau du robinet? Les concepteurs ont voulu tenir compte du fait que la plupart des gens boivent de l'eau dans des bouteilles jetables. "La réalité est que nous buvons de plus en plus d'eau en bouteille en plastique", relève García. "Quatre-vingt pour cent de ces bouteilles ne sont pas recyclées. Cette consommation reflète la société dans laquelle nous vivons". En repensant la bouteille, les concepteurs prévoient également de réduire les coûts pour les fabricants, car la plupart des coûts de production viennent de la bouteille elle-même.

Un concept pas encore parfait

Malgré tout, le Ooho semble avoir quelques problèmes à régler avant sa commercialisation. Essentiellement, il faudra trouver comment la membrane restera propre avant de d’être bue et potentiellement mangée. L'autre problème, comme on le constate sur la vidéo, est que vous êtes susceptibles de recevoir de l'eau sur votre visage, vos vêtements ou votre table. Mais c’est un mince sacrifice à faire pour débarrasser votre vie des bouteilles d'eau en plastique.

Même si les entreprises d'eau embouteillée ne passent pas à Ooho, les concepteurs espèrent que des personnes vont essayer de faire les paquets-bulles chez eux. "N'importe qui peut les faire depuis sa cuisine", explique García.

 


 




 

Vos commentaires