En ce moment
 
 

Rugby: réaction attendue des All Blacks face à l'Australie

Rugby: réaction attendue des All Blacks face à l'Australie
Le sélectionneur néo-zélandais Steve Hansen, à Auckland, le 16 août 2019Greg Bowker

Ils doivent réagir et vite. Les doubles champions du monde néo-zélandais, balayés par l'Australie (47-26) à Perth, ont à répondre aux Wallabies samedi (09h35/07h35 GMT) à Auckland pour ne pas laisser filer la Bledisloe Cup, qu'ils détiennent depuis 2003.

A un mois de la Coupe du monde (20 septembre - 2 novembre), les All Blacks ont beaucoup à perdre à l'Eden Park: le trophée régional qu'ils ont remporté en continu depuis une décennie et demie, la première place au classement mondial sur laquelle ils sont assis depuis 2009 et encore un peu plus de confiance, déjà bien ébranlée par un Rugby Championship raté.

Hansen a choisi le contrepied. "J'adore ça! C'est le meilleur défi que nous pouvions avoir avant d'aller au Mondial", a souri le sélectionneur, qui a sorti de son équipe le pilier Owen Franks et les ailiers Ben Smith et Rieko Ioane, passés à côté de leur sujet en Australie.

"Evidemment, on aimerait voir Ben, Owen et Rieko jouer mieux mais nous avons pris cette décision parce qu'on doit voir les autres sous pression et il n'y a sans doute pas beaucoup de match plus important que celui-là", a justifié Hansen.

Réduits à 14 à la mi-temps, les All Blacks ont explosé après la pause, encaissant le plus grand total de points de leur histoire en raison d'une défense très friable (38 plaquages ratés).

"Nous n'avons pas joué la semaine dernière et il va falloir jouer cette semaine. Sinon, la Bledisloe Cup va retourner en Australie", prévient Hansen, qui a maintenu Richie Mo'unga à l'ouverture et Beauden Barrett à l'arrière, une association qui n'a pas eu beaucoup plus de succès face à l'Afrique du Sud (16-16).

L'Australie, elle, a fait confiance aux héros de Perth en reconduisant 14 de ses 15 titulaires. Elle est aux portes d'un immense exploit: pour reconquérir la Bledisloe Cup, elle doit de nouveau s'imposer face aux Blacks. Or, sa dernière victoire en Nouvelle-Zélande remonte à 2001.

Les XV de départ

Nouvelle-Zélande: B. Barrett - Reece, A. Lienert-Brown, S.B. Williams, G. Bridge - (o) Mo'unga, (m) A. Smith - Cane, Read (cap.), A. Savea - S. Whitelock, Tuipulotu - N. Laulala, Coles, Moody

Australie: Beale - Hodge, J. O'Connor, Kerevi, Koroibete - (o) Lealiifano, (m) N. White - Hooper (cap.), Naisarani, Salakaia-Loto - Coleman, Rodda - Alaalatoa, Latu, Sio

Remplaçants

Nouvelle-Zélande: C. Taylor, Tuungafasi, Ta'avao, Hemopo, Todd, Perenara, Laumape, J. Barrett

Australie: Fainga'a, Slipper, Tupou, Simmons, Wright, Genia, Toomua, A. Ashley-Cooper

Vos commentaires