En ce moment
 

Ryder Cup: Koepka décrit "l'un des pires jours" de sa vie après la perte d'un oeil d'une spectatrice

Ryder Cup: Koepka décrit
Une spectatrice blessée par une balle de golf, jouée par l'Américain Brooks Koepka (d), lors de la Ryder Cup le 28 septembre 2018 à Saint-Quentin-en-YvelinesFRANCK FIFE

Pour le golfeur américain Brooks Koepka, apprendre qu'un de ses coups a aveuglé une spectatrice lors de la Ryder Cup en France a été "probablement l'un des pires jours de (sa) vie", a-t-il déclaré mercredi.

"Hier a probablement été l'un des pires jours de ma vie", a dit l'Américain lors d'une conférence de presse avant le tournoi Alfred Dunhill Links Championship, en Ecosse.

La Française Corine Remande, âgée de 49 ans, a perdu la vue à l'œil droit après avoir été blessée par une balle de Koepka lors de la journée d'ouverture de la Ryder Cup, vendredi au Golf national à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Elle a porté plainte mardi à Lyon pour "blessures involontaires et manquement aux règles de sécurité" visant les organisateurs de cette compétition qui oppose les meilleurs joueurs européens et américains.

"On ne m'a rien dit avant mon arrivée sur le parcours --je ne suis pas le plus actif sur les réseaux sociaux-- donc quand je suis arrivé ici et que j'ai eu quelque chose comme sept appels manqués et 25 sms, je me suis dit: "que se passe-t-il?", puis on m'a annoncé la nouvelle et j'ai eu évidemment le coeur brisé", a ajouté Koepka.

Le golfeur a également dit sur son compte Twitter qu'il avait été "profondément blessé et attristé" par l'accident. Il a annoncé avoir pris contact avec la famille de Corine Remande pour lui faire part de son soutien et de sa sympathie.

Les organisateurs de la Ryder Cup ont déclaré qu'ils allaient "continuer à apporter leur soutien" à Mme Remande, mais ont ajouté qu'un avertissement avait été lancé aux spectateurs.

Vos commentaires