En ce moment
 
 

Sakineh, condamnée à la lapidation: 500 manifestants en Belgique

 
 

Ce samedi, des manifestations étaient organisées dans 100 villes du monde, dont Bruxelles, Charleroi et La Louvière, pour dénoncer la condamnation à mort par lapidation de l’Iranienne Sakineh Ashtiani, pour avoir eu des relations sexuelles hors mariage.

Environ 350 personnes ont manifesté samedi après-midi sur les marches du palais de justice de Bruxelles contre la condamnation à la lapidation de l'Iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani. Cette femme a été condamnée en Iran pour adultère et assassinat de son mari et devrait être lapidée. Plus de 60 organisations belges s'y opposent et ont mené des actions dans différentes villes belges. Elles ont rassemblé une vingtaine de personnes à Huy, une centaine à La Louvière et une cinquantaine à Charleroi.

> LIRE: SAKINEH, CONDAMNEE A LA LAPIDATION

 Mobilisation internationale

Au total, 109 manifestations étaient organisées samedi dans 106 villes dans le monde contre cette lapidation. "Nous montrons notre solidarité internationale avec Sakineh", indique la porte-parole du Conseil flamand des femmes, à l'origine de la manifestation. "La lapidation est une pratique inhumaine et une violation grave d'un des droits de l'homme les plus fondamentaux."

Les manifestants ont construit sur les marches du palais de justice un mur symbolique pour protéger Sakineh Mohammadie Ashtiani.


 




 

Vos commentaires