En ce moment
 
 

Salvador : massacre de cinq membres de la famille d'un préparateur d'équipe de football

(Belga) Les corps de cinq membres de la famille du préparateur physique d'une importante équipe de football du Salvador ont été retrouvés, sans doute massacrés après leur enlèvement par un gang, a-t-on appris vendredi auprès de la police et du sportif, Omar Pimentel.

Les cinq cadavres - dont celui de l'épouse et du fils d'Omar Pimentel - reposaient dans une fosse découverte mercredi par la police près de la ville de Nahuizalco, dans le département de Sonsonate (73 km au sud-ouest de la capitale San Salvador), dans un secteur contrôlé par un des gangs criminels (maras) qui terrorisent le pays. Omar Pimentel, préparateur physique de l'équipe de Sonsonate, qui évolue en national, s'est dit "dévasté", et a confirmé que les cinq corps sont bien "ceux de (sa) famille". Les proches du sportif avaient disparu après avoir assisté le 16 janvier à un match de l'équipe de Sonsonate. Le directeur de la police salvadorienne, Howard Cotto, a indiqué que trois gangsters de la Mara Salvatrucha (MS 13) ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête. Il s'agit de l'instigateur présumé, Ronal Isaias Valencia, alias "Chufle", et deux suspects - Carlos Eduardo Cerna, alias "Guacalchia", et William Martínez, alias "Gato" - d'avoir participé à l'enlèvement et à l'assassinat de la famille. Jenny Mendoza, la compagne de Martínez, soupçonnée de complicité, ainsi que deux autres gangsters de la MS 13, trouvés en possession du véhicule des disparus, ont également été arrêtés, a indiqué le chef de la police. Au moins dix malfaiteurs ont participé à l'enlèvement et à l'assassinat, a encore indiqué Howard Cotto. En 2018, 3.340 meurtres ont été commis au Salvador qui, avec 51 homicides pour 100.000 habitants est parmi les pays les plus dangereux au monde, en dehors des zones de guerre. On estime que les gangs criminels comptent 70.000 membres, dont 17.000 sont en prison. (Belga)

Vos commentaires