En ce moment
 
 

Sanctions: Washington n'a aucun levier contre l'Iran

(Belga) Le gouverneur de la Banque centrale iranienne a affirmé vendredi que les nouvelles sanctions américaines contre son institution montraient que Washington n'a pas de levier contre Téhéran, selon l'agence de presse officielle Irna.

Les Etats-Unis ont renforcé vendredi leurs sanctions contre la Banque centrale iranienne, présentées par le président américain Donald Trump comme "les plus sévères jamais imposées à un pays". "Les sanctions de l'administration américaine contre la Banque centrale montrent à quel point ils (les Américains) n'arrivent pas à trouver de levier contre l'Iran", a réagi le gouverneur de la Banque centrale iranienne Abdolnasser Hemmati, cité par Irna. Les nouvelles sanctions américaines sont survenues dans le sillage d'attaques menées le 14 septembre contre des installations pétrolières en Arabie saoudite qui, selon Washington, ont été menées par l'Iran, ce que Téhéran dément. Les rebelles Houthis au Yémen, soutenus par l'Iran, ont revendiqué ces attaques. La Banque centrale ainsi que l'essentiel des établissements financiers iraniens sont déjà frappés par des sanctions américaines depuis novembre 2018, après le retrait unilatéral des Etats-Unis, décidé par Donald Trump, de l'accord sur le nucléaire iranien. Le Trésor américain vise désormais la Banque centrale iranienne et le fonds souverain de l'Iran pour avoir financé des organisations classées comme "terroristes" par Washington. Pour M. Hemmati, si les sanctions étaient efficaces, "la situation économique de l'Iran aurait été très différente de ce qu'elle est aujourd'hui". (Belga)

Vos commentaires