En ce moment
 

Séismes en Indonésie et Papouasie-Nouvelle-Guinée: au moins 3 morts

(Belga) Au moins trois personnes sont mortes dans des séismes ayant frappé l'Indonésie puis la Papouasie-Nouvelle-Guinée voisine en l'espace de deux heures, avec des magnitudes respectivement de 6 et 7.

Les deux pays se trouvent sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique à la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne et eurasienne). C'est d'abord au large des îles indonésiennes de Java et de Bali que la terre a tremblé dans la nuit. Jeudi matin, un porte-parole de l'agence nationale des catastrophes naturelles, Sutopo Purwo Nugroho, a fait état de trois morts. Ces trois personnes ont été écrasées lors de l'effondrement de leur habitation dans le district de Sumenep (est de l'île de Java). Même si les dégâts ont été relativement limités, "le séisme a frappé brutalement donc ils n'ont pas eu le temps de partir", a-t-il expliqué. Ce séisme s'est produit à 18h44 GMT, au nord-est de la pointe orientale de Java à une profondeur de 10,3 km selon l'Institut américain de géophysique (USGS). Il a été ressenti à Denpasar, la capitale de Bali, une île touristique où le Fonds monétaire international et la Banque mondiale tiennent leur réunion annuelle. "C'était très puissant et ça a duré un long moment", a témoigné une femme, se prénommant Davy, qui s'était réfugiée sur le parking d'un hôtel. En Papouasie-Nouvelle-Guinée, le séisme a frappé à l'aube, à 20h48 GMT. L'épicentre, à une profondeur de près de 40 kilomètres, est situé à 125 kilomètres à l'est de la ville de Kimbe, a indiqué l'USGS. Le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique a prévenu qu'un raz-de-marée pourrait déferler sur les côtes de ce pays et les îles Salomon. Les vagues devraient monter à moins de 0,3 mètre, avec une amplitude variable selon les îles. (Belga)

Vos commentaires