En ce moment
 
 

Sept enfants afghans tués accidentellement par un obus qu'ils manipulaient

(Belga) Sept enfants ont été tués et dix autres blessés dimanche dans l'est de l'Afghanistan par un obus de mortier qu'ils ont découvert et manipulé, a-t-on appris de sources officielles.

Dans la périphérie de Mehtarlam, chef-lieu de la province de Langhman, "sept enfants ont été tués et dix autres blessés par un obus de mortier non explosé qu'ils avaient trouvé", a indiqué le porte-parole du gouverneur de la province, Assadullah Dawlatzai. Toutes les victimes sont âgées de moins de 15 ans, a-t-il dit, indiquant qu'une enquête est en cours pour comprendre dans quelles circonstances les enfants ont découvert l'obus. Le responsable de l'hôpital de la province, Abdul Marouf Jalili, a confirmé que sept corps sans vie et dix blessés, tous des enfants, ont été transportés dans ses services. Le nombre de victimes de mines et de munitions non explosées -mortiers, grenades ou roquettes- est en constante augmentation depuis 2012 en Afghanistan, selon le Service d'action anti-mines des Nations unies (UNMAS) en Afghanistan, qui a dénombré une moyenne de 150 morts par mois en 2017. Les enfants représentent 80% des victimes de ces munitions non-explosées qu'ils manipulent, inconscients des risques. Selon le service onusien, la situation a particulièrement empiré après 2014 et l'intensification des combats entre forces de sécurité afghanes et groupes insurgés, talibans et Etat islamique, qui disséminent de nombreuses mines artisanales. (Belga)

Vos commentaires