En ce moment
 

Slalom de Madonna di Campiglio: Daniel Yule vainqueur du jeu de massacre

Slalom de Madonna di Campiglio: Daniel Yule vainqueur du jeu de massacre
Le Suisse Daniel Yule vainqueur du slalom de Madonna di Campiglio (Italie), le 22 décembre 2018 Marco BERTORELLO

Le Suisse Daniel Yule a remporté la première victoire de sa carrière en Coupe du Monde en s'imposant samedi lors du slalom de Madonna di Campiglio au bout d'un jeu de massacre qui n'a épargné ni le maître Marcel Hirscher, ni Henrik Kristoffersen, ni les Français.

Hirscher, meilleur temps de la première manche et jusque-là imbattable cette saison entre les piquets ? Une porte manquée dès le haut de la deuxième manche, la piste remontée et une anecdotique 26e place au bout du compte.

Son dauphin Kristoffersen, deux fois vainqueur sur la piste 3Tre en 2015 et 2016 et encore deuxième l'année dernière ? Sorti de piste dès la deuxième porte sur le second parcours, alors qu'il avait réussi le deuxième chrono de la première manche.

Le prometteur suisse Loïc Meillard, 5e temps de la première manche ? Ballotté de droite à gauche sur le deuxième tracé pour une 19e place au final.

Et l'espoir français Clément Noël, bon 6e après la première descente ? Idem, secoué dans tous les sens sur ce terrible deuxième parcours et une triste 25e place dans l'aire d'arrivée.

Finalement, le seul à avoir réussi deux bonnes manches et notamment à avoir maîtrisé le très difficile début du deuxième parcours est Daniel Yule, 4e puis 2e, pour s'offrir à 25 ans le premier succès en individuel de sa carrière, lui qui avait gagné avec la Suisse l'épreuve par équipes des finales de la Coupe du Monde en 2016 à Saint-Moritz.

"C'est incroyable. Je ne réalise pas encore. A Madonna, avec ce public, cette ambiance, c'est unique. Gagner ici, c'est fantastique", a-t-il déclaré après la course.

- Hirscher est faillible -

Sur le podium, le Suisse était entouré de deux Autrichiens, pas les plus attendus: Marco Schwarz, deuxième à 34 centièmes et Michael Matt, troisième à 50 centièmes.

Et la deuxième manche a fait de tels dégâts que l'on retrouvait juste derrière, à la 4e place, le Britannique Dave Ryding, meilleur temps sur ce deuxième tracé après avoir fini 27e de la première manche.

Sur ce premier tracé, Hirscher avait pourtant semblé contrôler la situation et avait pris 14 centièmes d'avance sur Kristoffersen, pourtant très offensif.

Mais l'Autrichien, qui reste en tête de la Coupe du Monde de slalom et du général, est donc faillible et boucle avec trois victoires "seulement" cette terrible semaine qui a vu les techniciens enchaîner en sept jours et sur trois sites différents, deux slaloms, deux Géants et un Géant parallèle.

Côté français, le tir groupé de la première manche avec cinq skieurs dans le Top 20 n'a pas été vraiment confirmé sur le deuxième tracé.

Les deux meilleurs, Victor Muffat-Jeandet et Alexis Pinturault, ont fini 9e ex-aequo. Jean-Baptiste Grange est 13e, Clément Noël 25e et Julien Lizeroux 27e. Robin Buffet, qualifié pour la deuxième manche malgré son dossard 55 a lui fini 21e.

Vos commentaires