Sommet des Amériques: les pays de l'Alba exigent la participation de Maduro

Sommet des Amériques: les pays de l'Alba exigent la participation de Maduro

(Belga) Les pays de l'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (Alba) ont annoncé lundi qu'ils prendraient des "mesures diplomatiques et politiques" contre l'opposition du Pérou à la présence du Venezuela au sommet des Amériques des 13 et 14 avril.

Mi-février, le Pérou, hôte de cette réunion réunissant des chefs d'Etat de 35 pays du continent et des Caraïbes, avait fait savoir que le président Maduro n'y serait "pas le bienvenu" et lui avait demandé de s'abstenir d'y participer. Dans sa déclaration finale, le 14e sommet de l'Alba (Venezuela, Equateur, Cuba, Nicaragua, Bolivie et quelques îles des Caraïbes) demande "un droit de participation pour le Venezuela". "Et nous entendons exercer des mesures diplomatiques et politiques pour le garantir", ajoute le document, signé notamment par les dirigeants de Cuba, Raul Castro, de Bolivie, Evo Morales et du Nicaragua, Daniel Ortega, sans plus de précisions. L'alliance exprime également son soutien aux élections anticipées au Venezuela prévues le 20 mai, lors desquelles le président Nicolas Maduro brigue un nouveau mandat jusqu'en 2025. Les Etats-Unis et le groupe de Lima qui comprend 14 pays dont l'Argentine, le Brésil, la Colombie, le Mexique et le Pérou, ont remis en cause ces élections boycottées par une grande partie de l'opposition et qualifiée par Washington de "ni libre, ni juste". "On ne va pas se laisser faire. Le Venezuela va batailler pour son droit d'expression et à être écouté", a déclaré Nicolas Maduro, lors du somme de l'Alba. "Vous devez participer au sommet des Amériques (...). Nous serons avec toi pour donner notre vérité", a déclaré Evo Morales, tandis que Raul Castro a jugé la position du Pérou "inadmissible". Evo Morales avait auparavant évoqué sur Twitter la possibilité d'organiser "un sommet alternatif" avec des personnalités socialistes comme l'ex-présidente argentine Cristina Kirchner, sans en dire plus. (Belga)

Vos commentaires