En ce moment
 

Sommet intercoréen: les éléments clé de la Déclaration de Panmunjom

Sommet intercoréen: les éléments clé de la Déclaration de Panmunjom
L président sud-coréen Moon Jae-in (d) et le leader nord-coréen Kim Jong Un échangent des documents signés pendant le sommet intercoréen, le 27 avril 2018 à PanmunjomKorea Summit Press Pool

Les dirigeants des deux Corées ont signé vendredi la "Déclaration de Panmunjom" à l'issue d'un sommet historique entre les deux voisins toujours techniquement en guerre.

Voici les principaux éléments de ce texte, paraphé lors du premier sommet intercoréen depuis 11 ans.

- "Dénucléarisation" -

"La Corée du Sud et la Corée du Nord confirment l'objectif commun d'obtenir, au moyen d'une dénucléarisation totale, une péninsule coréenne non nucléaire". Elles "partagent le point de vue selon lequel les mesures initiées par la Corée du Nord sont très significatives et cruciales pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne et conviennent de jouer leur rôle respectif et d'assumer leurs responsabilités à cet égard". Elles "conviennent de rechercher activement le soutien et la coopération de la communauté internationale en vue de la dénucléarisation de la péninsule coréenne".

- "Régime de paix" -

"Durant cette année qui marque le 65ème anniversaire de l'armistice, la Corée du Sud et la Corée du Nord conviennent de rechercher activement des rencontres trilatérale impliquant les deux Corées et les Etats-Unis, ou quadripartite impliquant les deux Corées, les Etats-Unis et la Chine, en vue de déclarer la fin de la guerre et d'établir un régime de paix permanent et solide".

- "Visite à Pyongyang" -

"Les deux dirigeants sont convenus d'avoir des discussions régulières et franches, via des rencontres et par liaison téléphonique directe, sur des questions vitales pour la nation, pour renforcer la confiance mutuelle, et de chercher ensemble à renforcer l'élan positif afin de continuer à faire avancer les relations intercoréennes de même que la paix, la prospérité et l'unification de la péninsule coréenne. Dans ce contexte, le président Moon Jae-in a accepté de se rendre à Pyongyang cet automne".

- "Réunions des familles" -

"La Corée du Sud et la Corée du Nord sont convenues de chercher à résoudre les questions humanitaires résultant de la division de la nation, et d'organiser une réunion intercoréenne de la Croix-Rouge pour discuter et résoudre diverses questions, y compris la réunion des familles séparées. Dans cet esprit, la Corée du Sud et la Corée du Nord ont décidé de poursuive le programme de réunion des familles séparées à l'occasion du Jour de la libération nationale le 15 août cette année".

- "Forces sportives" -

"Sur le front international, les deux parties sont convenues de faire la démonstration de leur sagesse, de leurs talents et de leur solidarité collectifs en participant conjointement à des événements sportifs internationaux comme les jeux asiatiques 2018".

- Désarmement -

"La Corée du Sud et la Corée du Nord sont convenues de mener à bien le désarmement par étapes, à mesure que les tensions militaires s'apaisent et que des progrès substantiels sont réalisés pour établir la confiance militaire".

- "Plus de guerre" -

"Les deux dirigeants déclarent solennellement devant les 80 millions de Coréens et le monde entier qu'il n'y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne et qu'en conséquence, une nouvelle ère de paix a commencé".

Vos commentaires