En ce moment
 
 

Soudan du Sud: la faim progresse malgré l'accord de paix, selon l'ONU

(Belga) La vie de dizaines de milliers de Sud-soudanais est menacée par la faim, ont averti vendredi plusieurs agences des Nations unies, alors des combats continuent dans certaines régions malgré la signature d'un accord de paix en septembre.

"La sécurité alimentaire continue de se détériorer", a déclaré Pierre Vauthier, directeur au Soudan du Sud de l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). "Les projections sont alarmantes". L'échelle IPC, la plus utilisée pour classifier la sécurité alimentaire, distingue cinq phases possibles dans la situation alimentaire d'un pays, la cinquième étant celle de "catastrophe". En 2017, lorsqu'une famine "causée par l'homme" avait été déclarée pendant quelques mois dans certaines zones du pays, quelque 4,9 millions de Sud-soudanais, soit 40% de la population, avaient atteint les niveaux 3, 4 ou 5 d'insécurité alimentaire. Ce chiffre est actuellement de 6,1 millions de personnes et pourrait augmenter à 6,8 millions au plus fort de la période de soudure, entre mai et juillet, si aucun effort humanitaire supplémentaire n'est fourni, ont indiqué dans un communiqué commun la FAO, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et le Programme alimentaire mondial (PAM). A l'heure actuelle, quelque 30.000 Sud-soudanais ont atteint le niveau 5 de l'insécurité alimentaire dans les régions de Jonglei (est) et des Lacs (centre). (Belga)

Vos commentaires