En ce moment
 

Stormy Daniels remercie Michael Cohen d'avoir le "courage" de dénoncer Trump

(Belga) L'actrice de films pornographiques Stormy Daniels a remercié mercredi Michael Cohen, l'ex-avocat du président américain, d'avoir eu le courage de dénoncer son ancien patron malgré la "peur" des représailles, qu'elle affirme avoir aussi vécue après sa liaison supposée avec Donald Trump.

"Merci d'avoir eu le courage, enfin, de commencer à dire la vérité. J'espère qu'un jour prochain votre famille et la mienne pourront laisser ce cauchemar derrière elles", a dit sur Twitter l'actrice, de son vrai nom Stephanie Clifford, qui assure avoir eu une liaison avec Donald Trump entre 2006 et 2007. "Je comprends votre peur, Michael. J'ai aussi une famille", a ajouté Stormy Daniels, qui affirme avoir été abordée en 2011 sur un parking de Las Vegas par un inconnu qui avait menacé de s'en prendre à sa fille si elle évoquait publiquement cette relation. "Vous me croyez maintenant, alors que vous et le président m'avez traitée de menteuse, quand vous étiez son avocat et que vous m'avez insultée, menacée de faillite et pire encore, que vous avez mis ma vie et celle de ma famille en danger?", demande-t-elle. "Je me souviens de la peur que vous ressentez, je la ressens encore", a-t-elle ajouté. Elle réagissait à des déclarations de M. Cohen, qui a affirmé avoir été menacé par le président et ses partisans. Il a aussi dit avoir peur pour sa sécurité et celle de sa famille depuis qu'il s'est retourné contre son ancien patron. "Je ne vais pas à pied avec ma femme au restaurant ou ailleurs, je ne marche plus avec mes enfants, ils marchent devant moi parce que j'ai peur", a-t-il assuré lors d'une audition au Congrès où il a livré un témoignage accablant contre le président américain. L'ancien conseiller de M. Trump a notamment confirmé aux parlementaires avoir organisé le versement de 130.000 dollars, lors de la campagne présidentielle, à Stormy Daniels pour acheter son silence sur sa liaison supposée avec le milliardaire. Stormy Daniels conteste en justice l'accord de confidentialité lié à ce paiement, qu'elle souhaite faire annuler. M. Trump dément avoir eu une quelconque relation sexuelle avec l'actrice. La Maison Blanche s'attache depuis longtemps à saper la crédibilité de Michael Cohen, qualifié de "balance" par président américain. Radié du barreau, il a été condamné en décembre à trois ans de prison pour fraude fiscale, parjure et infraction au code électoral. Il sera incarcéré le 6 mai. (Belga)

Vos commentaires