En ce moment
 
 

Sumo: le grand champion Hakuho obtient la nationalité japonaise

Sumo: le grand champion Hakuho obtient la nationalité japonaise
Le grand champion de sumo Hakuho, Mongol d'origine, annonce avoir obtenu la nationalité japonaise, à Tokyo le 3 septmebre 2019JIJI PRESS

Le grand champion de sumo Hakuho a annoncé mardi avoir obtenu la nationalité japonaise, une forme de nouvelle consécration pour ce yokozuna (le rang suprême en sumo), Mongol d'origine, qui a marqué l'histoire de ce sport traditionnel japonais.

"Je l'ai appris ce matin. Je ne réalise pas encore vraiment. Je n'ai pas encore informé ma famille", a déclaré Hakuho aux journalistes en milieu de journée au Japon.

Hakuho, 34 ans, le champion le plus titré de l'histoire avec 42 tournois (basho) remportés, a mis fin à sa carrière. Mais avec un passeport nippon il a désormais la possibilité de rester au sein de l'Association de sumo du Japon comme maître (oyagata) pour d'autres lutteurs et de créer sa propre confrérie (heya).

Selon les médias japonais, Hakuho est le troisième yokozuna d'origine étrangère à qui est accordée la nationalité japonaise. Les deux autres étaient originaires de l'archipel américain de Hawaï.

La nationalité japonaise n'est octroyée automatiquement que si l'un des parents est lui-même japonais. L'obtenir en en faisant la demande est relativement rare: environ 1.000 cas par an selon le ministère de la Justice.

Arrivé au Japon à l'âge de 15 ans, Hakuho, Munkhbat Davaajargal de son nom d'origine, a dû abandonner sa nationalité mongole pour obtenir la japonaise, les autorités nippones ne reconnaissant pas la double nationalité.

Même les enfants de couples binationaux sont tenus de choisir avant l'âge de 22 ans laquelle des deux nationalités ils souhaitent conserver.

Toutefois, il n'y a pas de sanction pour ceux qui gardent discrètement leurs deux passeports, mais cela peut les empêcher de briguer des fonctions dans les institutions, handicaper leur carrière ou constituer un motif de harcèlement sur les réseaux sociaux.

Vos commentaires