En ce moment
 
 

Syrie: combien de temps résistera encore Bachar Al Assad?

 
 

Combien de temps résistera encore Bachar Al Assad à la tête de la Syrie ? Cela fait des semaines que ses troupes combattent les rebelles. Le président de la Syrie est pourtant à la tête d'une importante puissance militaire, mais il fait aussi face à certaines contraintes.

Cela fait 5 jours que les rebelles ont débarqué dans la capitale Damas, en Syrie. Bachar Al Assad a déjà perdu trois de ses bras droits dans un attentat mercredi, dont son ministre de la Défense ainsi que son beau-frère. Les opposants contrôlent à présent la frontière avec l'Irak ainsi qu'un poste-frontière avec la Turquie.

Pourtant, malgré tout cela, le président Bachar Al Assad refuse toujours de quitter le pouvoir en Syrie. Jeudi encore, les combats ont fait de nombreuses victimes: 250... C'est le bilan le plus lourd depuis le début de la révolte il y a 16 mois.

Pourquoi poursuivre le massacre ?

Bachar Al Assad possède une sacrée puissance militaire, mais il doit toutefois faire face à certaines contraintes. C'est pour cela sans doute qu'il n'arrive pas à mater les rebelles. "Il est face à une révolte de grande ampleur, dans les villages et quartiers", a expliqué Fabrice Balanche, spécialiste de la Syrie. "Pour lutter contre cela, il faudrait que le régime reprenne tous les villages et tous les quartiers, maison par maison. C'est impossible, sauf s'il rase toutes les zones qui lui sont hostiles. Et ça c'est une des lignes rouges que les Russes lui ont imposées, c'est-à-dire ne pas faire de massacres de civils trop importants, comme cela a été le cas en 1982 quand son père a massacré 20.000 personnes. Et il évite d'utiliser les avions parce que quand Khadafi l'a fait, il y a tout de suite eu une réaction internationale", a-t-il conclu.

La Russie et la Chine sont les deux grandes alliées du régime syrien. Jeudi, les deux pays ont opposé leur veto à de nouvelles sanctions économiques souhaitées par les membres du conseil de sécurité de l'ONU. C'est la 3ème fois que les deux puissances font bloc depuis le mois d'octobre.




 

Vos commentaires