En ce moment
 

Syrie: les forces turques et leurs alliés entrent dans la ville d'Afrine

Syrie: les forces turques et leurs alliés entrent dans la ville d'Afrine
Une femme pleure lors des funérailles de combattants de la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) le 17 mars 2018 à Qamishli, une ville du Nord-Est de la SyrieDelil souleiman
Syrie

L'armée turque et des rebelles syriens alliés sont entrés dans la ville kurde d'Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie, cible d'une offensive d'Ankara qui vise à y chasser une milice kurde qu'elle considère comme "terroriste", a indiqué dimanche une ONG.

"Les forces turques et leurs supplétifs syriens ont pris le contrôle de plusieurs quartiers et les combats se poursuivent", à Afrine, a précisé le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Dans un communiqué, les groupes rebelles alliés d'Ankara ont annoncé dimanche "avoir pénétré la ville par l'est et l'ouest".

Les civils toujours présents dans la ville se cachent dans des caves, a raconté à l'AFP un habitant.

Il s'agit d'une étape majeure dans l'offensive lancée par la Turquie le 20 janvier, et dont l'objectif est de chasser de la frontière turque la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

Cette faction, classée groupe "terroriste" par la Turquie, est pourtant un allié précieux de Washington dans la lutte contre les jihadistes.

L'avancée des forces pro-turques a entraîné ces derniers jours un exode massif de civils, faisant craindre un nouveau drame humanitaire dans un pays ravagé par un conflit entré dans sa huitième année et qui a fait plus de 350.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Vos commentaires