En ce moment
 

Syrie: manifestations à Idleb pour la libération de détenus aux mains du régime

Syrie: manifestations à Idleb pour la libération de détenus aux mains du régime
Un homme porte un enfant dont le visage est peint aux couleurs du drapeau de la révolution syrienne, lors d'une manifestation pour la libération des détenus aux mains du régime de Damas, à Maaret al-OMAR HAJ KADOUR
Syrie

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté vendredi dans plusieurs villes de la province syrienne d'Idleb (nord-ouest), ultime grand bastion insurgé du pays, réclamant la libération des détenus qui se trouvent dans les prisons du régime, ont constaté des correspondants de l'AFP.

Sortis dans les rues après la prière du vendredi, les manifestants ont scandé des slogans anti-régime, certains brandissant des drapeaux de la révolutions syrienne et de la Turquie, soutien de la rébellion.

Sur des pancartes et bannières, ont pouvait lire en anglais: "Notre révolution ne s'arrêtera pas avant la libération de tous les détenus".

Dans un pays ravagé par la guerre depuis 2011, des dizaines de milliers de personnes se trouveraient dans les geôles du régime de Damas, les organisations de défense des droits de l'homme dénonçant les tortures et abus dont elles sont victimes.

"Nous avons baptisé ce vendredi le +vendredi des détenus+ pour faire parvenir un message au monde entier: notre liberté ne sera complète qu'avec la libération des détenus qui se trouvent dans les prisons du régime", a affirmé à l'AFP Ezzedine al-Idlebi, un des organisateurs du rassemblement dans la ville de Maaret al-Noomane.

Pendant plusieurs semaines, Idleb a été le théâtre de manifestations pour dénoncer les menaces du régime de Bachar al-Assad de lancer une offensive dans la province, dominée par des jihadistes.

Mais un accord trouvé in extremis le 17 septembre par Ankara et Moscou, allié du régime, a permis d'éloigner la perspective d'une opération militaire.

Dans le cortège de Maaret al-Noomane, auquel ont pris part des femmes vêtues de noir, Abou Hassan portait sur ses épaules sa nièce habillée d'une robe bleue et brandissant le portrait de son père, enlevé il y a cinq ans.

"Nous avons rejoint cette manifestation pacifique pour réclamer la libération des détenus (...) des sous-sols des services de renseignement", a-t-il asséné.

Des rassemblements ont eu lieu dans d'autres localités d'Idleb, ainsi que dans les territoires rebelles de la province voisine d'Alep.

"Les détenus sont notre cause (...). Nous appelons la communauté internationale à faire pression sur le régime pour les libérer", a déclaré à l'AFP Mayssa Mahmoud, une manifestante dans la ville d'Attareb.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pro-démocratie par le régime, le conflit en Syrie a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Vos commentaires