En ce moment
 
 

Tennis: Auger-Aliassime, en pleine éclosion à 18 ans, jouera à Rio sa 1re finale

Tennis: Auger-Aliassime, en pleine éclosion à 18 ans, jouera à Rio sa 1re finale
Le prodige canadien du tennis Félix Auger-Aliassime face à l'Uruguayen Pablo Cuevas en demi-finale du tournoi de Rio, le 23 février 2019Daniel RAMALHO

Il est presque entré dans la cour des grands: le prodige canadien du tennis Félix Auger-Aliassime jouera dimanche à 18 ans sa première finale sur le circuit ATP, à Rio, pour continuer à faire tomber les records de précocité.

La pépite commence à sérieusement faire parler d'elle. A 14 ans, Auger-Aliassime était déjà devenu le joueur le plus jeune à remporter un match sur le circuit Challenger - la deuxième division professionnelle. Samedi, il a enfin brillé au premier plan, en battant le vétéran uruguayen Pablo Cuevas, 33 ans, en demie au Brésil.

Victorieux 6-3, 3-6, 6-3, Auger-Aliassime, 104e mondial, affrontera en finale le Serbe Laslo Djere, 90e mondial, qui a profité du forfait du Slovène Aljaz Bedene, touché à la jambe droite.

Avec la pression qui va avec ? Pas vraiment, à écouter le Canadien, qui entrera dans le top 50 en cas de victoire. "Pour moi, gagner ou pas (le titre), ce n'est pas le plus important aujourd'hui, parce qu'à la fin je veux avoir une grande carrière, chaque année. Je ne veux pas qu'on se rappelle de moi pour une finale ou un titre quand j'avais 18 ans", a asséné celui qui a mis dans sa poche le public carioca dans la semaine, en enfilant après sa victoire en huitième de finale un maillot de la Seleçao de football.

Dans les traces de son aîné Denis Shapovalov, lui aussi Canadien et N.19 mondial à 19 ans actuellement, voire de Roger Federer, son idole avec qui il partage la même date de naissance - le 8 août - et qui s'était qualifié pour sa première finale exactement au même âge - 18 ans et 5 mois -, Auger-Aliassime peut continuer à faire tomber des records.

Le joueur, qui a été le premier homme né au XXIe siècle à marquer des points ATP, pourrait devenir le plus jeune vainqueur d'un tournoi de catégorie ATP-500, devant Alexander Zverev, actuel N.3 mondial qui l'avait fait à 19 ans.

Le seul qui rivalise avec ces statistiques avant la majorité, c'est le Français Richard Gasquet, qui avait lui remporté 5 tournois de seconde division à 18 ans et deux mois - Auger-Aliassime en compte quatre. Mais Gasquet, en 17 ans de carrière pro, et malgré 11 titres, n'a jamais soulevé le moindre trophée aussi prestigieux que celui de Rio en termes de points.

Vos commentaires