Thaïlande: Des militants pro-démocratie défient la junte pour exiger des élections

Thaïlande: Des militants pro-démocratie défient la junte pour exiger des élections
Une manifestante proteste contre le refus de la junte de tenir des élections, à Bangkok le 10 février 2018LILLIAN SUWANRUMPHA

Des dizaines de Thaïlandais se sont rassemblés samedi dans le centre de Bangkok pour exiger un retour à la démocratie et la tenue d'élections, en dépit de l'interdiction permanente de manifester imposée par la junte au pouvoir depuis trois ans et demi.

La junte arrivée au pouvoir par un coup d'Etat en 2014 fait tout pour contrer toute dissidence, utilisant notamment de façon très large une loi stricte sur la diffamation contre la famille royale, et interdisant tout rassemblement de plus de cinq personnes.

Fin janvier, 39 personnes ont été arrêtées pour avoir participé à une manifestation similaire, et certaines inculpées d'accusations pouvant leur valoir jusqu'à sept ans de prison. Les quelques dizaines de manifestants de samedi étaient entourés de centaines de policiers.

"Nous voulons récupérer notre démocratie", a déclaré à l'AFP l'une des manifestantes, Sumittra Patprathun, âgée d'une quarantaine d'années.

"Arrêtez de confisquer le pouvoir, arrêtez de reporter les élections", disait une des banderoles déployées par les militants pro-démocratie devant le Monument à la Démocratie, dans le vieux quartier de Bangkok.

L'impatience de la population face aux reports répétés des élections promises par la junte se fait de plus en plus visible, augmentée encore par les récents scandales de corruption visant des membres ou des proches de la junte.

Vos commentaires