En ce moment
 

Thaïlande: Le roi Maha Vajiralongkorn sera couronné en mai

Thaïlande: Le roi Maha Vajiralongkorn sera couronné en mai
Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn lors d'une cérémonie à Bangkok le 14 mai 2018Panupong CHANGCHAI

Le nouveau roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn sera couronné lors d'une cérémonie très élaborée de trois jours du 4 au 6 mai, a annoncé mardi le palais, plus de deux ans après le décès du roi Bhumibol.

Vajiralongkorn, dont le nom officiel est Rama X, est monté sur le trône après la mort en octobre 2016 de son père qui était à 88 ans le plus ancien monarque en exercice au monde et qui avait régné près de 70 ans.

Le souverain n'a pas attendu d'être couronné pour remodeler les institutions monarchiques thaïlandaises, prenant de court les observateurs qui le voyaient davantage comme un monarque peu investi.

Il a notamment quadruplé le nombre de policiers d'élite chargés de sa surveillance, mais aussi pris le contrôle de cinq organismes supervisant les affaires de la royauté et sa sécurité, qui étaient tous jusqu'ici sous contrôle gouvernemental ou militaire.

Il a aussi renvoyé un certain nombre de puissants fonctionnaires du palais de l'époque de son père et s'est montré très impliqué dans le projet de nouvelle Constitution.

Dans une annonce télévisée, le palais a annoncé que son couronnement se tiendrait du 4 au 6 mai.

"Ce sera le moment opportun pour le couronnement, conformément aux traditions, et pour la célébration nationale et la joie du peuple", a-t-il dit.

La cérémonie du couronnement aura lieu le 4 mai avec une audience à laquelle assisteront "la famille royale, des conseillers privés et les membres du cabinet".

Les deux journées suivantes seront marquées par d'autres audiences et événements liés au couronnement, dans le respect des traditions de la monarchie.

L'année 2019 sera donc politiquement très chargée pour la Thaïlande puisqu'elle devrait aussi être celle de la tenue d'élections générales, cinq ans après le coup d'Etat qui avait renversé l'ancien Premier ministre Yingluck Shinawatra et porté une junte au pouvoir.

La monarchie en Thaïlande est protégée par la loi sur le lèse-majesté, l'une des plus strictes au monde puisqu'elle prévoit des peines allant jusqu'à 15 ans de prison.

La Thaïlande avait célébré en octobre 2017 avec faste les funérailles roi Bhumibol Adulyadej, monarque au statut de demi-dieu savamment entretenu par la junte militaire et l'élite conservatrice.

Vos commentaires