En ce moment
 

Tom Cruise, star de "Mission Impossible", donne le vertige au CinemaCon

Tom Cruise, star de
L'acteur Tom Cruise à New York le 6 juin 2017ANGELA WEISS

Tom Cruise, star de la série de films d'action "Mission: Impossible", a étourdi la conférence CinemaCon en démontrant ses talents de cascadeur, qui lui ont valu d'être blessé pendant le tournage, tandis que le studio Paramount révélait plusieurs suites de gros succès à venir.

A Las Vegas pour la conférence annuelle des studios dévoilant les titres qui sortiront ces prochains mois, la vedette de 55 ans a présenté mercredi soir le sixième opus de la série d'espionnage, "Mission: Impossible - Fallout" ou "M:I6", tourné en grande partie à Paris.

Il a passé une demi-heure à revenir sur la cascade la plus vertigineuse du film, diffusée pour l'assemblée du CinemaCon - des exploitants de salles obscures et des journalistes - sous différents angles. Il s'agit d'un saut en parachute à 9.000 mètres à une vitesse de 340 km/h au beau milieu duquel il attrape le personnage joué par Henry Cavill.

Cruise, plus de 50 films à son actif, s'est brisé une cheville durant une autre cascade du tournage, un saut entre deux immeubles, quand son pied a atterri trop fort contre un mur.

"M:I6", une production Paramount, "est sans aucun doute le plus épique de la saga +Mission: Impossible+ que nous ayons tourné. C'est aussi un film aventureux, émotionnel, et très avant-gardiste", a confié l'acteur à l'AFP dans les coulisses du Caesar's Palace.

Admiré depuis longtemps à Hollywood pour oser réaliser ses cascades lui-même, Cruise a ajouté qu'il avait fallu 106 sauts pour obtenir les trois bonnes prises, filmées en partie par un caméraman qui a sauté en arrière de l'avion.

Tom Cruise, qui avait grâce à "Top Gun" acquis un statut de superstar internationale, endossera une nouvelle fois l'uniforme et les galons du lieutenant Pete Mitchell, lors du tournage de la suite cet été.

"Top Gun: Maverick" sortira l'an prochain, plus de trois décennies après le drame romantico-militaire de 1986.

Le directeur général de Paramount Jim Gianopulos a par ailleurs mis fin aux spéculations sur l'avenir de la série de films de science-fiction "Star Trek" en confirmant deux nouvelles suites, sans donner plus de détails.

Gianopulos a également annoncé un nouveau "Terminator" dans lequel l'actrice du premier opus, Linda Hamilton, sera de retour, plus de trente ans après.

"Sans un bruit", film d'horreur qui a cartonné et amassé plus de 200 millions de dollars au box-office dans le monde, aura aussi droit à un nouvel opus. C'est le plus gros succès du studio Paramount depuis "Star Trek Sans limites" (2016), et une accalmie après une série de flops.

Vos commentaires